Home / Actualités / Arrivée à Médine des premiers groupes de hadjis

Arrivée à Médine des premiers groupes de hadjis

Les premiers groupes de hadjis sont arrivés, à l’aube de ce mardi à Médine, pour accomplir les rites du Hadj.

« Toutes les mesures nécessaires ont été prises pour réserver le meilleur accueil aux hadjis » dans les Lieux Saints, a indiqué, le chef  du centre de Médine, Ahmed Slimani.

« Toutes les mesures ont été prises pour assurer une meilleure prise en charge de l’accueil, de l’hébergement, des visites et de la restauration, outre la prise en charge des aspects sanitaire, consulaire, d’orientation et de fatwa », a-t-il affirmé, insistant sur « l’accompagnement des hadjis lors de leur séjour à Médine, où ils passeront six nuits et sept jours, outre la préparation de leur départ vers la Mecque pour accomplir les rites du Hadj, passant par Miqat (Abiar Ali) pour se mettre en état de sacralisation (Ihram).

« Nous rassurons tous les hadjis que nous serons à leur disposition pour leur assurer confort et bien-être » , a indiqué à l’APS, le chef du groupe d’hébergement à Médine, Mohamed Mesbah, ajoutant que « les premiers groupes de hadjis, arrivés d’Alger, à 5h30mn (heure saoudienne), sur le vol de la compagnie aérienne saoudienne, ont été hébergés, dans de bonnes conditions, dans un hôtel deux étoiles ».
« Nous appelons les hadjis à nous faciliter la tâche, pour réussir à les héberger dans les plus brefs délais », a-t-il précisé, ajoutant que « Nous sommes là pour héberger tous les hadjis et assurer leur bien-être, car c’est notre mission, afin de bien représenter notre pays ».

Approchés par l’APS, certains hadjis ont exprimé, à l’issue du parachèvement des procédures de leur hébergement, par les responsables de la mission et le service chargé des affaires des hadjis algériens à Médine, leur satisfaction des bonnes conditions et des facilitations garanties.
Ils ont formé le vœu d’accomplir les rites du hadj dans les meilleures conditions, tout en souhaitant que la sécurité et la paix règnent en Algérie et dans tous les pays musulmans.

A cet effet, Hadja Oum El Khir (62 ans) de la ville de Zeralda (Alger) a exprimé sa joie pour « les facilitations accordées en vue d’assurer le confort et le bien-être aux hadjis, qui sont les ambassadeurs de l’Algérie aux les Lieux Saints ».

Même impression relevée chez Hadj Bouzidi (58 ans) de la wilaya de Laghouat qui espère que le pèlerinage se poursuive dans de bonnes  conditions.

 

A propos de bigboss

Voir aussi

Missions d’inspection des écoles primaires

Dans l'ensemble des communes du pays