L’Algérie a condamné « fermement » l’attaque terroriste meurtrière ayant ciblé, vendredi, les forces armées maliennes dans la localité d’Ansongo (nord-est du Mali), a indiqué samedi le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali-Cherif.

L’Algérie qui « demeure convaincue que le gouvernement et le peuple maliens sauront faire face avec détermination à la menace terroriste jusqu’à son éradication et aux défis de l’heure en vue d’un retour définitif de la stabilité au Mali frère », exprime « sa solidarité avec le gouvernement et le peuple maliens et présente ses sincères condoléances aux familles des victimes », a-t-il ajouté.

L’attaque terroriste contre l’armée malienne a fait 53 morts parmi les militaires, ainsi qu’un civil.

A propos de redha maiza

Voir aussi

Le chef de l’Etat reçoit le président du Conseil de la nation par intérim

Le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah a reçu, jeudi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × cinq =