Home / Culture / Constantine : ouverture de la 11e édition du Festival national de poésie féminine

Constantine : ouverture de la 11e édition du Festival national de poésie féminine

La 11e édition du Festival national de poésie féminine se tiendra du 19 au 22 à Constantine (Est d’Algérie)  avec la participation de plus d’une quarantaine de poétesses, a indiqué le commissaire du festival, Amira Delliou, dans point de presse animé au palais de la culture Malek Haddad.

Le commissaire a révélé que la 11e édition du festival national de poésie féminine connaîtra un élargissement notable du nombre de poétesses participantes en comparaison aux années précédentes, expliquant que plus d’une de quarantaine de poétesses venues de toutes les régions du pays en plus des invitées de Tunisie, du Maroc, d’Egypte, du Liban, du Soudan et de Palestine prendront part à cette édition 2019.

Organisée sous le slogan « Min Rahim El Sakhr youled Ichaâr » (Des entrailles du rocher jaillit la poésie), en allusion au rocher sur lequel est bâtie la ville de Constantine, cette édition proposera une batterie d’activités culturelles mettant en valeur la richesse du patrimoine matériel et immatériel de l’antique Cirta, a-t-elle indiqué.

En plus des récitals poétiques, des concerts et des conférences programmées au café culturel « Halima Touati » du palais de la culture Malek Haddad, les invités de cette édition bénéficieront d’une sortie touristique au site antique de Tiddis.

« Le commissariat du festival a voulu que le 11e rendez-vous soit poétique, culturel, mais également touristique, afin que nos invités puissent découvrir toute la richesse d’une ville bimillénaire. Pour ce faire, nous avons monté un spectacle musical poétique intitulé « Bin el bareh ou lyoum » (entre hier et aujourd’hui) pour mettre en lumière tout le patrimoine immatériel de Constantine », a souligné Mme Delliou.

Il est à noter qu’en application des recommandations de la précédente édition, l’acte 11 du Festival national de poésie féminine accorde une grande part au volet académique, avec la programmation de quatre conférences traitant aussi bien de la littérature que de la poésie féminine.

A propos de Kahina Midouni

Voir aussi

« Cocota » remporte le 1er prix des cinquièmes journées nationales du court-métrage

Le court-métrage « Cocota », du jeune réalisateur Khaled Bounab (Alger), a remporté le premier prix des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-sept + six =