Home / Santé / Jumelage entre le CHU ET l’hôpital Brahim Tirichine de Ghardaïa

Jumelage entre le CHU ET l’hôpital Brahim Tirichine de Ghardaïa

La direction de la santé, de la population et de la réforme hospitalière (DSPRH) en Algérie a indiqué que dans le cadre de jumelage entre hôpitaux, quelque 115 examens médicaux et une quinzaine d’interventions chirurgicales « lourdes » en oncologie ont été effectués par le staff médical pluridisciplinaire spécialisé du centre hospitalo-universitaire (CHU) de Beni Messous (Alger) au profit des patients de l’hôpital Brahim Tirichine de Ghardaïa (Sud d’Algérie).

Ces actes médicaux spécialisés ont été dispensés avec l’appui des praticiens et paramédicaux locaux dans plusieurs spécialités, notamment rhumatologie, oncologie, a expliqué à l’APS le directeur du secteur.

Encadrée par des professeurs, cette mission médicale conjointe, composée d’une dizaine de spécialistes et des praticiens locaux a prodigué durant quatre jours (29 octobre au 1er novembre) des soins appropriés avec des ablations de tumeurs malines sur des malades souffrants de cancers ainsi que des interventions viscérales et ORL, a indiqué M. Ameur Benaissa.

Initié dans le cadre du jumelage inter-hôpitaux entre Ghardaïa et le CHU de Beni Messous, cette opération axée principale sur la chirurgie oncologique a fait renaître l’espoir chez les personnes souffrant de cancer en leur rendant le sourire après une chirurgie d’ablation des tumeurs, a soutenu Dr Mustapha Khenine spécialiste en anesthésie opératoire de l’Hôpital Brahim Tirichine.

Parallèlement, une série de sessions de formation animées par les professeurs ont été dispensées au profit des praticiens et paramédicaux locaux sur plusieurs thématiques notamment les bonnes pratiques médicales et la prise en charge des patients souffrant de rhumatisme, de maladies d’oto-rhino-laryngologiste ( ORL) et des cancéreux afin d’améliorer le savoir-faire des intervenants locaux du secteur de la santé en matière de prise en charge des patients pâtissant de maladies chroniques tel le cancer.

Des cas cliniques ont été étudiés devant les praticiens et les agents paramédicaux chargés des services de chirurgie des structures de santé de la wilaya de Ghardaïa.

 

A propos de Kahina Midouni

Voir aussi

Cancer: les malades ont un besoin pressant des médicaments innovants

 Les spécialistes de différents établissements hospitaliers nationaux ont mis l’accent, vendredi à Alger, sur l’impératif …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + quatre =