Home / Actualités / Le ministre de l’Education nationale se félicite de la bonne organisation des examens scolaires en 2019

Le ministre de l’Education nationale se félicite de la bonne organisation des examens scolaires en 2019

Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed s’est félicité, lundi à Alger, de « la bonne organisation » des examens scolaires de l’année en cours, et ce grâce aux efforts de la corporation de l’éducation et de l’ensemble des intervenants.

Dans une allocution lors d’une cérémonie de distinction des lauréats du baccalauréat, M. Belabed a indiqué que  » la toute dernière leçon donnée par l’école algérienne et les responsables en charge, est la bonne organisation des examens scolaires et de la session 2019 du baccalauréat,  qualifiée par tous de session réussie, voire même, meilleure que les sessions précédentes ».

Le ministre a estimé que les résultats du baccalauréat session 2019 « sont stables, même dans la conjoncture difficile que traverse le pays , une conjoncture qui n’a pas eu d’impact négatif sur le déroulement et les résultats des examens ».

Il a, à ce titre, salué les efforts de tous, notamment du Premier ministre, du vice-ministre de la Défense, Chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), des membres du Gouvernement, des commandants de la Gendarmerie nationale et de la Sûreté nationale, ayant accompli avec professionnalisme leur devoir professionnel et national lors de ces examens scolaires.

M. Belabed a également rendu hommage aux partenaires sociaux qui ont pesé de tout leur poids pour sécuriser les examens des trois cycles scolaires, de par leur appui sur le terrain, en se dressant contre les tentatives vaines et désespérées visant à porter atteinte aux examens et à en perturber le bon déroulement.  En dépit du léger recul du taux de réussite au Bac, le nombre des candidats ayant obtenu le diplôme avec mention  » très bien » s’élevait à 8043 lauréats, 21679 lauréats avec mention « bien » et 84285 lauréats avec mention  » assez bien », portant ainsi le taux des lauréats avec mention, à 19,21 %, a souligné le ministre.

Le taux de participation aux épreuves du baccalauréat concernant les détenus des établissements pénitentiaires est passé de 75,54 % l’an dernier, à 88,94 % lors de la session 2019.  Il a relevé, à cette occasion, que le nombre des cas de tricherie a atteint son plus bas niveau depuis sept années, ne dépassant pas le taux de 0,11 %, tandis que le taux de réussite est passé de 40,16 % à 46,12 %.
Le ministre du l’Education nationale a estimé qu’en dépit des efforts déployés, les résultats demeurent  » en deca de aspirations  » et que « le caractère complexe et délicat du secteur requiert de la pondération en matière de gestion et une lucidité en matière de décision ».

Le ministre a salué, à l’occasion, le rôle de l’école dans la formation des jeunes et la préparation d’un citoyen capable d’assumer la responsabilité, étant l’un des plus puissants outils de l’Etat pour préserver l’identité nationale et garantir l’éducation des générations.

Il a ajouté, à ce propos, que l’Algérie « ne possède ni laboratoires ni même des tribunes pour le traitement éducatif en dehors des espaces officiels » qui demeurent ouverts à tous, pour contribuer à améliorer le rendement de l’école algérienne,  » dans le cadre de la Constitution et la loi, et le respect des référents religieux, historiques et nationaux ».

A propos de bigboss

Voir aussi

La présidentielle, une occasion historique pour la consécration de la démocratie et l’Etat de droit et des institutions

Le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, a affirmé mercredi, que le scrutin présidentiel prévu demain …