Home / Actualités / M. Bensalah quitte Bakou après avoir participé au 18ème sommet des Non-alignés

M. Bensalah quitte Bakou après avoir participé au 18ème sommet des Non-alignés

Le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, a quitté samedi Bakou (Azerbaïdjan) après avoir pris part au 18ème sommet des pays membres du Mouvement des Non-alignés (MNA).

M. Bensalah a mis en avant, lors d’une allocution devant les chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres du MNA, la « conviction profonde » de l’Algérie quant à l’importance du dialogue et du règlement pacifique des conflits et son attachement aux principes fondamentaux des Nations unies et du droit international.
Il a affirmé que « l’accélération des événements dans nombre de pays frères et amis et la propension à recourir à la logique de la force au lieu de la force de la logique, nous interpellent tous à rechercher les voies les plus efficientes pour le rétablissement de la stabilité », citant dans ce sens la situation en Libye, en Syrie et au Yémen.
Le chef de l’Etat a eu, en marge des travaux de ce sommet, plusieurs entretiens avec des chefs d’Etat et de hauts responsables de plusieurs pays, dont le président de l’Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, et le Président iranien, Hassan Rohani.
Une soixantaine de chefs d’Etat et de gouvernement ont pris part au sommet de Bakou qui s’est tenu sous le thème « Respect des principes de Bandung pour assurer une réponse concertée et adéquate aux défis du monde ».
Les participants ont notamment appelé au respect des principes de la Conférence de Bandung (Indonésie, 1955) qui « demeurent d’actualité compte tenu des défis politiques et économiques actuels ».

Le sommet des Non-alignés a enregistré la participation des délégués de quelque 150 pays et organisations internationales et inscrit plusieurs questions à l’ordre du jour, notamment les questions relatives à la paix et la sécurité, la lutte antiterroriste et l’extrémisme violent, l’émigration clandestine ainsi que la coopération Su-Sud.
La rencontre de Bakou intervient dans un contexte marqué par une multitude de défis politiques et économiques auxquels font face les pays membres du  Mouvement, notamment l`exacerbation des conflits et des tensions.

Quelque 300 journalistes venus des différents pays ont assuré la couverture médiatique de ce 18ème sommet du MNA, qui a mis tous les moyens logistiques à la disposition des journalistes des différents médias qui ont pu suivre l’événement par téléconférence sur un écran géant à partir d’un centre de presse.

A propos de bigboss

Voir aussi

Le chef de l’Etat reçoit le président du Conseil de la nation par intérim

Le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah a reçu, jeudi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × deux =