Home / Actualités / Ouverture à Bamako des travaux du 11e Atelier de la LOPIS

Ouverture à Bamako des travaux du 11e Atelier de la LOPIS

Les travaux du 11e atelier de la Ligue des oulémas, prêcheurs et imams du Sahel (LOPIS) ont débuté, mercredi  le 04 décembre 2019 à Bamako (Mali), et seront consacrés à l’adoption du premier Guide des bonnes

pratiques pour l’enseignement de l’éducation religieuse pour faire face aux dangers de l’extrémisme.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du ministre malien des Affaires religieuses et du culte, Thierno Amadou Oumar Hass Diallo et l’ambassadeur d’Algérie à Bamako, Boualem Chebihi.

Prennent part à cet atelier d’éminents oulémas, imams, prêcheurs et guides représentant les pays membres de la Ligue, à savoir: l’Algérie, la

Mauritanie, la Libye, le Mali, le Nigéria, le Niger, le Burkina Faso, le Tchad, la Côte d’Ivoire, la République de Guinée et le Sénégal.

Plusieurs acteurs du champs culturel local participent également à l’atelier de Bamako, organisé par la LOPIS, en collaboration avec l’Unité de fusion et de liaison (UFL) des pays du Sahel africain.

L’UFL est un mécanisme régional de coordination sécuritaire et d’échange d’expériences entre les pays du Sahel en matière de lutte contre le terrorisme et de l’extrémisme violent.

Créée en 2010, cette unité est chargée d’assurer une coordination entre les pays de la région et de relancer les efforts de la société civile en matière de prévention contre l’extrémisme et la radicalisation.

 

 

 

A propos de Kahina Midouni

Voir aussi

L’Algérie prend la présidence de la Conférence du Désarmement à Genève

La Conférence du Désarmement a ouvert sa session 2020 mardi au Palais des Nations Unies …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

onze − 5 =