Cinma d'expression Amazighe: encourager la production pour aller vers le professionnalisme

Cinma d'expression Amazighe: encourager la production pour aller vers le professionnalisme

   
Le ministre de la Culture, Azeddine Mihoubi, a soulign samedi Tizi-Ouzou, l'engagement de son dpartement dans sa dmarche encourager la production cinmatographique d'expression amazighe pour aller vers le professionnalisme.

Donnant le coup d'envoi de la 16me dition du festival culturel annuel du 
film amazigh (FCAFA), lors d'une crmonie qui s'est droule au thtre rgional Kateb Yacine, M. Mihoubi a expliqu que cette dmarche, qui rentre dans le cadre de la stratgie de l'Etat pour la promotion et le dveloppement de Tamazight (langue, culture et patrimoine), est une premire tape avant d'aller vers la professionnalisation.
C'est dans cette optique qu'il a demand au comit de slection des films qui seront en comptition pour l'Olivier d'or, la plus haute distinction de ce festival, "d'tre plus souple sur les critres de choix des films slectionns afin d'encourager les ralisateurs produire", observant que "tout film produit mrite d'tre diffus". Sur 43 films dposs seulement 17 ont t retenus pour participer la comptition du FCNAFA 2018, rappelle-t-on.
Le ministre a rappel que son dpartement soutient financirement tous les projets cinmatographiques (long et court mtrages ou documentaires) des jeunes ralisateurs qui prsentent des films bien ficels et porteurs d'ides, ainsi que la traduction (doublage et sous-titrage) des films afin de leur assurer une large diffusion nationale et internationale. D'ailleurs, le film qui sera prim durant ce festival sera diffus durant les autres festivals organiss travers le territoire national, pour encourager le ralisateur se perfectionner, a-t-il dit.
Le soutien s'exprime aussi par la formation puisqu'il a annonc que les meilleurs cinastes (deux ou trois) qui mergeront durant ce festival, bnficieront de formations en Algrie et l'tranger. En outre une session de formation qui sera encadre par des belges est prvu  Tizi-Ouzou dans le cadre d'une convention sign par ces derniers avec le commissariat du Festival d'Annaba du film mditerranen. Cette 16eme dition du FCNAFA, a observ le ministre intervient dans une conjoncture spcifique marque par le parachvement de constitutionnalisation de Tamazight par sa reconnaissance langue nationale et officielle et de la fte de Yennayer qui clbre l'avnement du nouvel an amazigh, journe nationale chme et paye. Ce festival, qui sera organis chaque anne pour encourager la production, a-t-il affirm, "offre pour Tamazight, qui bnficie d'un intrt particulier pour sa promotion et son dveloppement dans tous ses aspect et au plan culturel et en tant que culture, art et cration, un espace de promotion et de dveloppement. Et le cinma est l'un des plus importants outils pour sa promotion", a-t-il ajout. Abordant la dmarche de son dpartement pour la promotion du cinma algrien, M. Mihoubi a annonc une runion, demain dimanche, avec un groupe de travail pour la cration de la socit algrienne de distribution cinmatographique pour la prise en charge du volet commercial du film. Il a aussi rappel, dans le mme sillage, la dmarche du ministre de la 
Culture pour la rcupration des recettes (droits d'auteurs) gnres par les films algriens diffuss l'tranger. Il est galement projet la cration d'un festival du film ralis avec un tlphone portable pour inclure toute la diversit existante dans le cinma au niveau mondial, a-t-il prcis. 
Le dimanche 25 fvrier 2018  

Toute l'info

Actualit


Le JT en vido

GUIDE TV

Tout le guide