Selon le ministre de la Culture

LAlgrie abritera le centre de lUNESCO pour la protection du patrimoine africain

   
LAlgrie a t lue pour abriter le sige de lOrganisation onusienne de lducation, des sciences et de la culture (UNESCO) pour la protection du patrimoine africain, a indiqu, Adrar, le ministre de la Culture, Azzeddine Mihoubi.

Intervenant en ouverture des travaux dun colloque international sur "la protection du patrimoine immatriel africain", le ministre a affirm que la localisation de cette organisation en Algrie, dont le prsident de la Rpublique, M. Abdelaziz Bouteflika, a sign le dcret dapprobation de sa cration, "intervient en reconnaissance aux efforts fournis par lAlgrie pour la conservation de son patrimoine et le soutien des autres pays africains dans le domaine".
Selon Azzeddine Mihoubi, "lAlgrie poursuit ses intenses efforts pour le classement de tout patrimoine algrien ou commun, dont de nouveaux dossiers de classement ont t dposs au niveau de lUNESCO, linstar des +Keyal El-Ma+ (mesureur d'eau), ou responsable du partage traditionnel de leau des foggaras aux bnficiaires, la chanson Ra, la distillation de leau de rose et la bijouterie traditionnelle."

"Des dossiers du patrimoine maghrbin, comme le plat du couscous, seront galement prpars avec les pays concerns, en plus dautres dossiers arabes", a galement fait savoir le ministre, ajoutant qu'une runion se tiendra "la semaine prochaine" Khartoum (Soudan) pour examiner, dans le cadre des runions de lOrganisation Arabe pour lducation, les sciences et la culture (ALESCO), le dossier du palmier, en tant que patrimoine arabe commun".
Adrar est une "terre du patrimoine en Algrie", en ce sens qu'elle regroupe diffrentes cultures, et tout ce qui est legs humain matriel et immatriel, faisant delle la rgion "la plus attache et la plus fire de son patrimoine".

"La constitutionnalisation du patrimoine requiert davantage de soutien et dintrt, en tant +qume de lidentit+", a soulign M. Mihoubi, soutenant que le choix du thme de cette rencontre "vient en temps opportun et traduit le second alina de larticle 45 de la nouvelle Constitution stipulant que +le droit la culture est garanti au citoyen+ et que +lEtat protge le patrimoine culturel national matriel et immatriel et uvre sa sauvegarde+".
Azzedine Mihoubi a appel, en outre, la ncessaire rvision et l'actualisation de la loi sur le patrimoine culturel, dont la promulgation remonte deux dcennies et ce, par son renforcement par de nouveaux mcanismes et ides".
LAlgrie, a-t-il soutenu, "est devenue, grce aux civilisations qui se sont succdes sur son sol, un muse ciel ouvert pour les diverses composantes du patrimoine culturel, ce qui a incit lEtat consolider sa mission dans la sauvegarde de ces acquis culturels".
Cette rencontre a donn lieu, en ouverture, la projection dun documentaire sur une des activits immatrielles du patrimoine local, savoir le mtier de "Keyal El-Ma" (mesureur deau), expert en calculs traditionnels des dbits deaux des foggaras distribuer.

Les travaux de cette rencontre, qui regroupe, outre les participants nationaux, des chercheurs du Mali, du Niger, du Sultanat dOman et de Tunisie, ont braqu les lumires sur plusieurs axes lis notamment la stratgie de lUNESCO concernant le patrimoine culturel, la vulgarisation de certains lments du patrimoine en Algrie classs mondialement, dont le chant de lAhellil et le Maoussem de Sidi Cheikh, ont indiqu les organisateurs.
Mise sur pied la maison de la Culture dAdrar, la rencontre a permis aux participants dexaminer la situation du patrimoine musical dans les pays arabes, le lien entre larchive sonore et le patrimoine de la musique, les mthodes de fabrication des instruments de musique dans lAhaggar et la situation du patrimoine de lImzad.

La situation du patrimoine musical au Sultanat dOman, les anciens ingnieux modes dagriculture de montagne et linventaire du patrimoine culturel dans certaines rgions du pays, font partie des thmes examins lors de ce colloque dune journe.
Le vendredi 21 avril 2017  

Toute l'info

Actualit


Le JT en vido

GUIDE TV

Tout le guide