Programme d'extension des superficies irrigues: un taux de ralisation de 66% fin 2018

Programme d'extension des superficies irrigues: un taux de ralisation de 66% fin 2018

   
Le total des superficies irrigues a atteint plus de 1,33 million d'hectares fin 2018, soit un taux de ralisation de 66% de l'objectif du programme national d'extension des superficies irrigues, a indiqu, jeudi Alger, un responsable auprs du ministre des Ressources en eau.

L'objectif de ce programme, visant atteindre 2 millions d'hectares (ha) irrigus l'horizon 2020, soit 24% de la superficie agricole utile, "sera bel et bien atteint avant chance", a affirm le sous-directeur de la petite et moyenne hydraulique auprs de ce ministre, Karim Laleg, lors d'une rencontre organise en marge du Salon international des quipements, des technologies, des services de l'eau et de l'environnement (SIEE Pollutec 2019), organis du 11 au 14 fvrier.
La superficie irrigue est ainsi passe de 350.000 ha en 2000 1.330.669 ha fin 2018, soit un taux d'accroissement de 380%, a-t-il prcis. Ces superficies sont rparties entre plus de 1,24 million ha irrigus partir de la petite et moyenne hydraulique (puits, forages) et 87.000 ha de grands primtres d'irrigation, a-t-il expliqu. 

Selon lui, l'objectif est d'atteindre 1,624 million ha de la petite et moyenne hydraulique, et 376.000 ha de grands primtres d'irrigation l'horizon 2020.Il a, par ailleurs, indiqu que l'volution du nombre des forages et puits usage agricole a connu une volution importante en passant de 120.000 forages et puits pour une superficie irrigue de 271.000 ha en 2000 238.340 pour une superficie irrigue de 1,09 million ha en 2018.
En matire d'autorisations de de fonage de forages et puits, il a t dlivr, entre 2010 et 2018, un total de 45.533 autorisations de forages et puits (35.548 forages et 11.102 puits) sur 70.985 demandes dposes. Ce qui reprsente un taux de satisfaction moyen (sur 9 ans) de 66%.
Quant aux ouvrages de mobilisation (petits barrages et retenues collinaires), le parc national en retenues collinaires est pass de 304 d'une capacit globale de 27 millions de m3 en 2000 514 d'une capacit de 62 millions de m3 en 2018, permettant l'irrigation de 46.680 ha.

S'agissant des primtres d'irrigation, M. Laleg a rappel qu'en 1962, l'Algrie possdait 8 primtres d'irrigation d'une superficie quipe de 110.500 ha, dont la ressource en eau tait assure partir de 13 barrages, un marais et un champ captant les wilayas d'Alger, Boumerdes, Blida, Djelfa, Chlef, Relizane, Mostaganem, M'sila et Mascara.Le nombre de primtres d'irrigation a connu un dveloppement important en 2000, notamment en matire de reprsentativit territoriale avec la cration de 7 nouveaux primtres d'irrigation, selon lui.
Ce dveloppement a permis de passer de 8 primtres d'irrigation en 1962 15 primtres d'irrigation en 2000, soit d'une superficie quipe passant de 110.500 ha 156.250 ha, soit une extension de 45.750 ha.
Depuis l'an 2000, un programme de dveloppement des primtres d'irrigation a t mis en oeuvre travers la ralisation de 28 nouveaux primtres d'une superficie quipe de 92.453 ha, a affirm le mme responsable.

La rhabilitation et le ramnagement des anciens primtres avaient galement permis une extension pour passer de 156.250 ha 175.923 ha (hausse de 19.673 ha).La superficie quipe a connu un accroissement pour atteindre 168.376 ha fin 2018, repartie sur 42 primtres d'irrigation.
Le vendredi 15 fvrier 2019  

Toute l'info

Culture