Les principales proccupations des sages-femmes examines lors d'une runion au ministre de la Sant

Les principales proccupations des sages-femmes examines lors d'une runion au ministre de la Sant

   
Les principales proccupations des sages-femmes ont fait l'objet d'une runion qui a regroup, au sige du ministre de la Sant, de la Population et de la Rforme hospitalire, des responsables de ce dpartement et une dlgation du syndicat national des sages-femmes, indique jeudi un communiqu du ministre.

"La progression de la carrire de la sage-femme, l'amlioration de sa couverture juridique dans l'exercice de ses fonctions et sa contribution active la mise en place des rseaux intgrs de prise en charge de la femme enceinte ont t les principaux points l'ordre du jour de la runion" entre la commission centrale charge du suivi des dossiers des partenaires sociaux au ministre et la dlgation du syndicat national des sages-femmes, affili la Fdration nationale des travailleurs de la sant (FNTS/UGTA), prcise-t-on de mme source.

Lors de cette rencontre, la secrtaire gnrale du syndicat national des sages-femmes, Chetti Rachida, a affirm que sa corporation est "dispose travailler en troite collaboration avec la tutelle pour "trouver des solutions aux problmes que connaissent les sages-femmes et accompagner toutes les mesures allant dans le sens de l'amlioration des conditions de prise en charge des parturientes".

Les reprsentantes des sages-femmes ont tenu relever, dans ce cadre, que "les capacits de formation actuelles restent insuffisantes" et ont demand, "dans un souci de partage et de couverture quitable en ressources humaines", la cration d'un tablissement dans le Sud. Il a t convenu, dans ce sens, "d'oeuvrer adapter le programme de formation des sages-femmes aux nouveaux besoins du systme national de sant".

Concernant la couverture juridique de la sage-femme dans l'exercice de ses fonctions, les reprsentantes de cette corporation ont signal "des insuffisances en matire de tches et missions dvolues la sage-femme" et demand "dfinir le champ des comptences des sages-femmes" afin de dterminer les responsabilits, tout en se disant "disposes participer l'laboration d'un rfrentiel mtier ainsi qu'aux projets interministriels pour la mise jour et la rvision de la nomenclature des actes et des mdicaments et l'introduction de cette dernire dans la carte Chifa". 

Dans cet ordre d'ides, le dbat a port sur la ncessit de la restauration et la relance du conseil de l'ordre des sages-femmes dont l'existence remonte aux annes soixante, ajoute le communiqu.De leur ct, les reprsentants du ministre ont inform les reprsentantes des sages-femmes que "toutes les mesures seront prises pour amliorer les conditions socioprofessionnelles des sages-femmes qui constituent la colonne vertbrale de la prise en charge de la sant de la mre et du nouveau-n". 

Ils ont ainsi prcis que des comits sont en train de travailler sur "la normalisation des maternits dans le cadre de la mise en oeuvre du guide de prise en charge de la femme gestante (enceinte) pour la finalisation duquel le syndicat national des sages-femmes avait t invit". 
Dans ce cadre, "il a t convenu d'organiser conjointement et prochainement des rencontres d'information avec les sages-femmes autour de ce guide et de son importance en matire d'amlioration de la prise en charge de la femme enceinte". 

Le jeudi 19 juillet 2018  

Toute l'info

Culture


Le JT en vido

GUIDE TV

Tout le guide