Plus de 600.000 candidats attendus lundi l'examen du BEM

Plus de 600.000 candidats attendus lundi l'examen du BEM

   
Prs de 600.000 candidats sont attendus lundi le 28 mai 2018 pour passer l'examen du Brevet d'enseignement moyen (BEM) en Algrie.

Accompagne d'une dlgation de parlementaires et de partenaires sociaux, la ministre de l'Education nationale, Nouria Benghabrit procdera au lancement officiel des preuves qui s'taleront durant trois jours, partir des wilayas de Laghouat et de Djelfa.

Le nombre total des candidats cet examen, dont les rsultats seront affichs le 18 juin prochain,s'lve 595.865 candidats, contre 566.221 l'anne prcdente, soit une hausse de 5,9%, selon les chiffres fournis par le ministre de l'Education nationale.

Les lves qui auront obtenu une moyenne gale ou suprieure 10/20 accderont automatiquement en classe de premire anne secondaire sur la base de la moyenne dcroche l`examen national et celle de l`valuation continue de l'anne.

Mme. Benghabrit avait affirm, avril dernier,lors d'une confrence sur les prparatifs aux examens de fin de cycle (session 2018) que toutes les mesures taient prises pour assurer le bon droulement des examens scolaires nationaux, soulignant que la proccupation majeure de son secteur tait de runir toutes les conditions aux candidats, notamment le transport aux lves issus des rgions enclaves.

Dans ce sillage, la ministre a mis l'accent sur l'importance de runir les conditions de scurit pour ces preuves, appelant tout un chacun " faire preuve de vigilance et au respect scrupuleux des lois en vigueur en la matire". 

Par aillleurs plus de 4.600 dtenus passeront les preuves de l'examen du Brevet d'enseignement moyen (BEM), session 2018, travers 43 tablissements pnitentiaires agrs par le ministre de l'Education nationale comme centres d'examen officiels, indique dimanche un communiqu du ministre de la Justice.

La mme source prcise que "4.698 dtenus passeront lundi les preuves de l'examen du BEM (session juin 2018) travers 43 tablissements pnitentiaires agrs par le ministre de l'Education nationale comme centres d'examen officiels", ajoutant que "le coup d'envoi de l'examen sera donn l'Etablissement de rducation et de radaptation d'El Harrach (Alger)".

Ces preuves, supervises par l'Office national des examens et concours (ONEC), seront encadres par des fonctionnaires du secteur de l'Education nationale, conformment aux dispositions de la convention conclue entre les deux secteurs, souligne le communiqu, rappelant que les candidats aux examens du BEM et du baccalauratavaient bnfici de sances de prparation psychologique et de conseils pour les rvisions.

Le dimanche 27 mai 2018  

Toute l'info

Culture