INFONATIONAL

Algérie-Tunisie: Attachement du Président de la république à des relations spéciales et privilégiées

Le Premier ministre, ministre des Finances, M. Aïmene Benabderrahmane a affirmé mardi à Kef (Tunisie), l’attachement du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune à ce que les relations bilatérales entre l’Algérie et la Tunisie soient « spéciales et privilégiées ».

Ma présence aujourd’hui parmi vous pour commémorer l’anniversaire de cette épopée héroïque intervient à la demande du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune qui veille à conférer à nos relations avec la Tunisie, pays frère, un caractère spécial et privilégié au regard des liens de fraternité, de bon voisinage, d’histoire et de destin communs liant les deux pays, a indiqué le Premier ministre dans son allocution à l’occasion du 64ème anniversaire des événements de Sakiet Sidi-Youssef.

« Cette sincère volonté qui empreint la coopération entre l’Algérie et la Tunisie a été exprimée par les Présidents des deux pays à l’occasion de la visite du Président de la république dans son deuxième pays, la Tunisie, les 15 et 16 décembre 2021, laquelle a été couronnée par la signature de plusieurs accords bilatéraux dans divers domaines, économique, culturel et social, outre la Déclaration de Carthage qui dessine des contours prometteurs pour la promotion de nos relations », a-t-il soutenu.

Selon le Premier ministre, « les résultats de la visite du Président se cristalliseront davantage lors des prochaines échéances bilatérales, notamment à la réunion de la Grande commission mixte algéro-tunisienne en vue de promouvoir ensemble le niveau de la coopération bilatérale au rang de partenariat efficient et solidaire, à la hauteur des aspirations des deux peuples frères et basé sur les objectifs de complémentarité et d’intégration conformément aux exigence actuelles et des enjeux futurs ».

A cette occasion, M. Benabderrahmane a exprimé « sa profonde satisfaction » des réalisations accomplies ensemble « au titre de cette noble démarche, et du niveau des relations bilatérales constituant un modèle à suivre en matière de coopération, d’entente et de bon voisinage, et un fondement solide pour l’édification d’un espace régional renouvelé plus intégré et plus efficace, notamment dans un environnement régional et international marqué le rythme effréné des évènements et la multiplication des dangers et défis, dont certains ciblent essentiellement la sécurité et la stabilité de notre région ».

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

4 × 3 =

Bouton retour en haut de la page