ECONOMIEINFONATIONAL

Allocution du Président de la République Abdelmadjid Tebboune lors des travaux du 6e sommet du GECF à Doha

 

Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a prononcé, mardi à Doha (Qatar), une allocution devant les participants aux travaux du 6eme sommet du Forum des pays exportateurs du gaz (GECF).

« Votre Altesse, Cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani, Emir de l’Etat du QatarAltesses, Excellences,M. le secrétaire général (SG) du GECF Mesdames, Messieurs,

Je tiens, avant tout, à adresser à son Altesse, l’Emir du Qatar, Cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani et au Peuple qatari frère mes salutations fraternelles et mes vifs remerciements pour l’accueil chaleureux qui m’a été réservé ainsi qu’à la délégation qui m’accompagne depuis mon arrivée dans ce bon pays.

Nous sommes réunis aujourd’hui à Doha, 10 ans après notre premier sommet, au moment où notre Forum a atteint un niveau remarquable de maturité et de crédibilité 20 ans seulement après sa création.

L’Algérie, en sa qualité de membre fondateur, n’a eu de cesse de souligner l’importance du gaz dans le développement durable, à travers notamment la première déclaration de Doha en 2011. Ce rôle positif du gaz naturel s’est confirmé durant la crise sanitaire induite par la pandémie de Covid-19.

Ce sommet se tient, ainsi, dans une conjoncture mondiale marquée par de nombreux défis dont l’accès à la santé, à l’énergie et au développement durable, autant de défis face auxquels notre organisation aura un rôle important à jouer.

Altesses, Excellences,

Notre capacité en tant que communauté internationale, producteurs, consommateurs et organisations, à relever ces défis ensemble dépend des options qui seront prises aujourd’hui.

Le Forum des pays exportateurs de gaz est aujourd’hui une organisation gouvernementale internationale reconnue, capable d’attirer l’attention sur de nombreuses questions prioritaires:

En premier lieu: mobiliser davantage d’acteurs convaincus de l’importance du gaz naturel pour relever les défis actuels et futurs par l’adhésion de nouveaux Etats exportateurs et producteurs de gaz naturel, renforcer leur rôle et préserver leurs intérêts à travers le dialogue avec les Etats consommateurs qui exploitent le gaz comme moteur essentiel pour développer leurs économies.

En deuxième lieu: trouver ensemble les meilleurs moyens d’assurer au gaz naturel une place dans les systèmes énergétiques et de promouvoir sa valeur sur les marchés internationaux.

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

five + twenty =

Bouton retour en haut de la page