NATIONAL

APN: installation du groupe parlementaire d’amitié Algérie-Danemark

Le groupe parlementaire d’amitié « Algérie-Danemark » a été installé, mardi au siège de l’Assemblée populaire nationale (APN) dans le cadre du « renforcement des relations bilatérales et de l’activation de la diplomatie parlementaire », indique un communiqué de l’APN.

La cérémonie d’installation s’est déroulée sous la supervision du président de la commission des affaires étrangères, de la coopération et de la communauté, Mohamed Hani, en présence de l’ambassadrice du Royaume du Danemark en Algérie, Vanessa Vega Saenz et d’un représentant du ministère des Affaires étrangères, précise la même source.

Mettant en avant le rôle des groupes parlementaires d’amitié dans « le renforcement des relations parlementaires et le développement de la diplomatie parlementaire », le président de la commission a qualifié l’installation de ce groupe « d’évènement important pour la consolidation des relations bilatérales, notamment au niveau parlementaire, étant donné que les relations d’amitié et de coopération entre l’Algérie et le Danemark sont basées sur le respect mutuel et la concertation régulière depuis le début de leurs relations diplomatiques ».

L’ambassadrice danoise a salué, pour sa part, le niveau des relations algéro-danoises, mettant en avant « les multiples opportunités à exploiter pour renforcer la coopération dans divers domaines ».

Evoquant quelques projets danois « réussis » en Algérie, l’ambassadrice a exprimé « sa disposition à faciliter la coopération et le contact entre les parlementaires des deux pays pour définir et examiner les opportunités devant aboutir à la réalisation de projets bénéfiques pour les deux pays ».

Le représentant du ministère des Affaires étrangères a affirmé que l’installation de ce groupe vient « en concrétisation de la volonté commune des deux pays de promouvoir le dialogue politique en tant que pas important dans le développement de la coopération bilatérale dans tous les domaines ».

La présidence de ce groupe parlementaire a été confiée au député Kouira Mehdi qui a évoqué « la profondeur des relations historiques liant l’Algérie et le Danemark depuis la signature du premier traité entre eux en vue de permettre aux navires danois de traverser la Méditerranée ».

Il a insisté sur la nécessité « de relancer le partenariat entre les deux pays dans divers domaines, vu les capacités de l’Algérie et l’expertise dont jouit le Danemark ».

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

5 × deux =

Bouton retour en haut de la page