NATIONAL

APN : installation du groupe parlementaire d’amitié Algérie-Liban

Le Groupe parlementaire d’amitié Algérie-Liban a été installé mardi à l’Assemblée populaire nationale (APN), dans l’objectif de renforcer les relations bilatérales et d’amitié solides fondées sur le respect et la solidarité entre les deux pays.

Supervisant l’installation de ce groupe présidé par le député Abderrahim Rabie, le vice-président de l’APN chargé de l’activité extérieure, M. Moundir Bouden a souligné que ce mécanisme est « un acquis qui vient s’ajouter au capital des relations bilatérales et à l’amitié solide et enracinée basée sur le respect mutuel, la solidarité et la convergence des positions dans la coordination et la concertation aux niveaux régional et international entre les deux pays ».

Il a exprimé l’ambition de l’Algérie à faire avancer et à accélérer la cadence de la coopération bilatérale entre l’Algérie et le Liban, qui s’est concrétisée récemment -a-t-il dit- par la signature de deux accords d’entraide judiciaire en matière pénale et un autre relatif à l’extradition de criminels.

Dans ce contexte, il a rappelé que l’Algérie et le Liban ont toutes les opportunités et les perspectives prometteuses pour hisser le niveau de la coopération économique en activant le conseil des hommes d’affaires algéro-libanais pour augmenter le volume des échanges commerciaux et établir un partenariat stratégique dans plusieurs domaines.

Pour sa part, l’ambassadeur de la République libanaise en Algérie, Mohamed Hassan, a considéré cette installation comme un bon début dans la voie de la consolidation des relations bilatérales entre les deux pays frères, notamment au niveau parlementaire, et un acquis qui vient renforcer les relations distinguées entre les deux pays.

L’ambassadeur du Liban a mis l’accent sur l’importance d’approfondir la coopération parlementaire et d’élargir ses cadres à divers domaines, soulignant que cela s’inscrit dans le cadre de nos priorités pour donner davantage d’impulsion à la coopération fructueuse entre les deux pays et conférer une dimension concrète au partenariat stratégique existant entre le Liban et l’Algérie.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 + 17 =

Bouton retour en haut de la page