NATIONAL

APN: installation du groupe parlementaire d’amitié Algérie-Namibie

Le groupe parlementaire d’amitié « Algérie-Namibie » a été installé, jeudi à l’Assemblée populaire nationale (APN), dans le but de donner « une nouvelle impulsion » aux relations historiques unissant les deux pays.

Le vice-président de l’APN, Youcef Adjissa a supervisé la cérémonie d’installation en présence de l’ambassadrice de la République de Namibie en Algérie, Panduleni-Kaino Shigenge et de la représentante du ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, sous-directrice à la Direction générale de l’Afrique au ministère, Lina Ahmim.

Dans son allocution, le vice-président de l’APN a affirmé que ce groupe d’amitié parlementaire, « constitue un cadre parfait pour appuyer la concertation et renforcer les voies et moyens de la coopération entre les deux institutions législatives » et « pour établir des cadres pour le dialogue et la communication entre les parlementaires algériens et leurs homologues en République de Namibie ».

Il a rappelé, à cet égard, les relations entre les deux pays qui sont, a-t-il dit, « des relations politiques excellentes basées sur le soutien apporté par l’Algérie à ce pays, durant sa lutte pour la libération nationale ».

M. Adjissa a également estimé que ce groupe parlementaire d’amitié, « permettra davantage de rapprochement, aux mieux des intérêts suprêmes des deux pays » et contribuera à « concrétiser davantage d’échange des expériences et des expertises en vue de soutenir les relations bilatérales ».

Pour sa part, l’ambassadrice de la République de Namibie en Algérie, a estimé que l’installation de ce groupe parlementaire, se veut « une étape importante », en vue de développer et relancer les relations entre les deux institutions législatives et un espace idoine pour la concrétisation des vues rappelant, à l’occasion, la profondeur des relations historiques qui lient l’Algérie et la Namibie.

La diplomate namibienne a également évoqué « la convergence des vues, d’opinion et de positions concernant plusieurs questions, notamment les questions de paix et de sécurité internationales ainsi que les questions relatives à l’autodétermination de nombreux peuples colonisés en Afrique et dans d’autres régions à travers le monde, particulièrement les peuples sahraoui et palestinien ».

Pour sa part, le président du groupe parlementaire d’amitié Algérie-Namibie, Youcef Bouguefda a salué les relations « excellentes » établies entre les deux pays, rappelant leurs concertations bilatérales régulières sur les questions régionales et internationales.

S’agissant du groupe parlementaire d’amitié, M. Bouguefda a indiqué qu’il « permettra d’assurer les conditions favorables à la dynamisation de la coopération, notamment dans les domaines économique et culturel » et constituera « un cadre propice à la présentation d’idées et de propositions à même d’élargir l’échange de vues et d’expertises entre les deux parties.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

nineteen + three =

Bouton retour en haut de la page