SPORT

Belmadi: Restons concentrés pour terminer le boulot à Blida

Le sélectionneur de l’équipe nationale de football Djamel Belmadi, a relevé l’importance de rester concentrés et faire preuve de prudence, à la veille du match face au Cameroun, mardi au stade du Chahid Mustapha-Tchaker de Blida (20h30), comptant pour les barrages (retour) de la Coupe du monde 2022 au Qatar.

« Nous devons faire très attention et rester concentrés pour terminer le boulot à Blida et arracher notre qualification au Mondial. C’est vrai que nous avons remporté la première manche à Douala (1-0, ndlr), mais nous sommes restés mesurés dans notre joie à l’issue du match aller, car rien n’est encore acquis », a affirmé Belmadi, lors d’une conférence de presse tenue au stade Mustapha-Tchaker de Blida.

Belmadi s’exprimait peu avant la dernière séance d’entraînement des « Verts » à Blida. Lors du match aller, disputé vendredi au stade Japoma à Douala, l’équipe nationale s’est imposée (1-0), grâce à une réalisation signée Islam Slimani (40e).

« Les Camerounais sont déçus du premier résultat, ils avaient une série d’invincibilité qui a été stoppée. Je ne sais pas s’il s’agit d’une bête blessée, mais ils sont certainement déçus. Ils y croient encore, d’où la nécessité de rester vigilants et surtout bien rester concentrés. Il faut prendre en considération les forces et les faiblesses de l’adversaire, pour mettre en place notre stratégie de jeu », a-t-il insisté.

Et d’enchaîner : « Il y a beaucoup de choses à craindre de cette équipe du Cameroun, elle a beaucoup d’atouts pour vous faire du mal, elle est dangereuse dans tous les secteurs du jeu. Les joueurs le savent, on est hyper concentrés sur ces aspects là et sur ce match décisif ».

Pour Belmadi, le plus important dans ce genre de double confrontation rapprochée reste la récupération « sur tous les plans ».

« Quand vous avez deux matchs en un temps court, le plus important est de bien récupérer sur tous les plans, l’essentiel du travail a été basé sur cet aspect-là. Nous avons le matériel nécessaire pour le faire à Sidi Moussa. Il faut replonger dans cette deuxième bataille. Quand on sort d’une telle performance, ça nous aide à bien récupérer », a-t-il ajouté.

 

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

7 + seize =

Bouton retour en haut de la page