ECONOMIE

Changements climatiques: Arkab appelle à une réaction mondiale

Le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, a appelé lundi, à une réaction mondiale pour adopter des mesures destinées à atténuer les facteurs qui influent directement ou indirectement sur le climat, a indiqué un communiqué du ministère.

M. Arkab s’exprimait lors des travaux de la 1ère table ronde ministérielle sur “l’énergie, le climat et le développement durable”, organisée par l’OPEP par visioconférence, a précisé la même source, soulignant que cet évènement a réuni les pays membres de l’OPEP, ses partenaires non-OPEP de la Déclaration de Coopération, ainsi que des organisations internationales et africaines liées à l’énergie.

S’exprimant en sa qualité de Président en exercice du Conseil des ministres de l’Organisation africaine des producteurs de pétrole (APPO), M. Arkab a estimé que l’Afrique subissait, bien plus que le reste du monde, les effets des changements climatiques qui ont pris de l’ampleur ces dernières années, expliquant que ces évènements climatiques occupent de manière permanente la scène internationale.

Face à ces bouleversements, la réaction doit être mondiale pour adopter des mesures destinées à atténuer les facteurs qui influent directement ou indirectement sur le climat, a rétorqué M. Arkab.

Soulignant que de nombreux pays membres de l’APPO dépendent “fortement” des revenus du pétrole et du gaz pour financer leur développement économique et social, le ministre a indiqué que l’exploitation, la production et la commercialisation du potentiel important en pétrole et en gaz de l’Afrique nécessitent une expertise, une technologie et un financement qui restent encore fortement dépendants des acteurs extracontinentaux.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer