INFOINTERNATIONALNATIONAL

Communiqué conjoint algéro-palestinien au terme de la visite du Président Mahmoud Abbas à Alger

Le président palestinien, Mahmoud Abbas, a achevé mardi sa visite d’Etat en Algérie au cours de laquelle il a rencontré le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, qui a souligné que l’Algérie “œuvre à placer la question palestinienne au centre des priorités du sommet arabe prévu à Alger en mars prochain”.

Lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue palestinien, le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a précisé que l’Algérie œuvrait à placer la question palestinienne “au centre des priorités” du prochain Sommet arabe qu’elle abritera en mars 2022″, tout en souhaitant que cet évènement “inclusif et unificateur” puisse donner une nouvelle impulsion à l’action arabe commune”. Le chef de l’Etat a en outre souligné que l’Algérie “demeurera fidèle à ses principes et à ses positions en faveur des opprimés”.

“La cristallisation d’une position unifiée et commune sur le soutien aux droits du peuple palestinien sur la base de l’appui collectif à l’Initiative de paix arabe de 2002 aura un impact important sur le succès des travaux de ce sommet et permettra de renforcer l’action arabe commune”, a estimé le Président de la république.

“La tenue à Alger de la conférence sur la Palestine et le soutien indéfectible de l’Algérie à la cause palestinienne dans tous les fora internationaux et régionaux constituent pour nous une question d’engagement et de loyauté avant tout…”, a affirmé M. Tebboune.

Lors de la visite, le Président de la république a annoncé une contribution financière de l’ordre de cent (100) millions de dollars à l’Etat de Palestine, en sus de l’attribution de 300 bourses au profit des étudiants palestiniens.

L’annonce par le Président de la république de l’organisation d’une conférence inclusive regroupant toutes les factions palestiniennes, à Alger, a été saluée par son homologue palestinien, qui a souligné l’importance de conjuguer les efforts pour “la formation d’un Gouvernement d’union nationale”.

Le Président Abbas a en outre mis l’accent sur l’impératif d’organiser une conférence internationale sur la paix conformément aux décisions de la légalité internationale pour mettre un terme à l’occupation de la Palestine et de sa capitale Al-Qods.

“Si les autorités d’occupation poursuivent leurs tyrannie et leurs exactions contre notre peuple et notre terre, nous recourrons à nos propres options”, a-t-il averti.

La visite d’Etat effectuée par le président de l’Etat de Palestine, Mahmoud Abbas, en Algérie du 5 au 7 décembre, a été couronnée par un communiqué conjoint portant sur les principaux axes autour desquels les vues de l’Algérie et de la Palestine convergent, ainsi que les positions des deux pays vis-à-vis des questions arabes et internationales de l’heure, en tête desquelles la cause palestinienne :

“En consécration des liens historiques et des relations distinguées unissant les deux peuples frères algérien et palestinien et à l’invitation du président de la République algérienne démocratique et populaire, M. Abdelmadjid Tebboune, Son Excellence le président de l’Etat de Palestine, M. Mahmoud Abbas a effectué une visite d’Etat en Algérie du 5 au 7 décembre 2021, à la tête d’une importante délégation.

 

Le Président de la république a accueilli son frère Mahmoud Abbas et s’est félicité de cette visite qui traduit, une nouvelle fois, la solidité des relations de fraternité, de solidarité et de militantisme qui ont marqué le parcours des deux peuples frères algérien et palestinien.

Pour sa part, le Président Mahmoud Abbas s’est dit ravi de se retrouver en Algérie, pays qui soutient de manière indéfectible la cause palestinienne depuis 1963, bien avant la création de l’Organisation de libération de la Palestine et qui lui a apporté toute sorte de soutien, se réjouissant de voir le peuple algérien adopter la cause palestinienne comme étant sa première cause.

Lors de cette visite, les deux présidents se sont longuement entretenus en aparté, avant d’élargir leurs entretiens aux deux délégations des deux pays. Les entretiens ont porté sur l’ensemble des questions arabes et internationales d’intérêt commun, notamment la cause palestinienne.

A cette occasion, le Président de la république a réaffirmé l’entière solidarité de l’Algérie avec le peuple palestinien et son soutien indéfectible à tous ses droits légitimes, particulièrement le droit intangible à l’établissement d’un Etat palestinien indépendant avec El-Qods comme capitale.

Il a, en outre, affirmé que la cause palestinienne concernait tous les peuples arabo-musulmans et les peuples épris de paix de Justice, tout en fustigeant les exactions israéliennes à l’encontre des enfants de la Palestine.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer