CULTUREINFO

Décès de l’artiste Rabah Driassa

L’artiste Rabah Driassa, l’un des chantres de la musique populaire algérienne, est décédé ce vendredi matin à l’âge de 87 ans, a-t-on appris du directeur de la culture de la wilaya de Blida, M. Hadj Meshoub.

Rabah Driassa est décédé à son domicile situé au Boulevard Larbi Tebessi au centre-ville de Blida, a précisé M. Hadj Meshoub.

Le regretté de la chanson algérienne authentique sera inhumé cet après-midi au cimetière de Sidi Halou au centre-ville de Blida, a-t-on appris auprès des services de wilaya.

Rabah Driassa qui a lancé sa carrière artistique en 1953, jouit d’une cote populaire importante qui lui voue amour et respect notamment auprès du peuple algérien.

Parmi ses plus grands succès, il y a lieu de citer sa célèbre chanson “Yahia wlad bladi” (vive les enfants de mon pays), qui a contribué à resserrer les rangs des Algériens.

Auteur et compositeur de certaines de ses chansons, Driassa a chanté la patrie, l’amour et la beauté notamment dans ses succès “el Moumarida”, “Ya Mohamed” et “Nedjma Kotbiya”.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer