CULTURE

Décès du réalisateur Nasreddine Guenifi

Nasredine Guenifi, scénariste et réalisateur de « Nous n’étions pas des héros », est décédé lundi à l’âge de 79 ans, a annoncé le Centre national de la cinématographie et de l’audiovisuel (CNCA).

Né en 1943 à Constantine, le réalisateur Nasredine Guenifi rejoint la Medersa El-Ketania en 1949 et obtient son Certificat de fin d’études primaires en 1957. Après avoir fréquenté l’Ecole municipale des beaux-arts de Constantine, il poursuit des études cinématographiques et audiovisuelles de 2e cycle à l’Université Paris 8.

Le défunt a travaillé comme agent technique à la Radiodiffusion-télévision algérienne (RTA), réalisateur de documentaires et de fictions, photographe, scénariste et dessinateur de presse à « El Moudjahid Hebdomadaire ».

Il a écrit une série de nouvelles et un roman historique intitulé « Ahmed bey l’Algérien » (2009) et participé à l’écriture de plusieurs courts métrages et documentaires.

Après avoir travaillé comme directeur photo aux côtés de grands réalisateurs algériens, Nasredine Guenifi réalise, en 2017, son film « Nous n’étions pas des héros », une adaptation du livre du grand militant de la cause nationale Abdelhamid Benzine sur les conditions de détention inhumaines des prisonniers algériens dans les camps spéciaux de l’armée coloniale durant la Guerre de libération nationale.

Ce long métrage décrit, deux heures durant, le quotidien des prisonniers algériens lors de la glorieuse Guerre de libération nationale à travers les souffrances infligées aux Algériens dans le camp de détention spécial de Boughari (Médéa), tout en mettant en exergue la résistance des militants et combattants algériens face à la torture et aux diverses formes d’oppression exercées sur eux par les soldats français.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page