INFONATIONAL

Des parties connues pour leur « haine » tentent d’entraver la marche de la nouvelle Algérie

Des parties connues pour leur « haine » et leur « rancœur » envers l’Algérie continuent de « distiller leur poison et de répandre des mensonges », dans le but d' »entraver la marche de la nouvelle Algérie », a affirmé la revue El Djeïch dans son dernier numéro.

« En réaction à cette détermination déclarée de l’Algérie et de son Président à concrétiser les espoirs et les aspirations du citoyen en un avenir meilleur, certaines parties connues pour leur haine et leur rancœur envers notre pays continuent de distiller leur poison et de répandre des mensonges, dans l’espoir d’entraver la marche de la nouvelle Algérie qui mène une course contre la montre, à pas sûrs et étudiés, pour rattraper le retard et raccourcir les distances vers un avenir dont les perspectives commencent à se préciser pour tous et à différents niveaux », a écrit la revue dans son éditorial.

La revue de l’armée rappelle, à ce titre, que le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a affirmé que « notre souveraineté dérange certaines parties, mais nous poursuivrons notre chemin, mus par une volonté implacable, afin que l’Algérie occupe la place qu’elle mérite aux niveaux régional et international, avec le soutien de notre Armée nationale populaire. »

Elle met en garde contre les plans de ces « officines du mal » qui « entendent de nouveau remettre au goût du jour des plans obsolètes dans le but de perturber la stratégie globale adoptée par les hautes autorités afin de redresser le pays ».

Selon la revue El Djeïch, l’objectif principal de ces officines est de cibler en premier lieu l’Armée nationale populaire et son commandement parce qu’elle est la soupape de sécurité de l’Algérie et parce qu’elle est l’obstacle qui se dresse face à leurs plans hostiles et terroristes.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

twenty − 4 =

Bouton retour en haut de la page