INFONATIONAL

Djamaâ el Djazaïr: la prière du vendredi suspendue à partir du 13 novembre

Une commission multisectorielle supervisée par le ministre des Affaires religieuses et des wakfs, Youcef Belmehdi a décidé de suspendre, à partir du 13 novembre 2020, la prière du vendredi à la Grande mosquée d’Alger (Djamaâ el Djazaïr) qui reprendra une fois les conditions réunies, vu la situation pandémique sensible actuelle (Covid-19), a indiqué mardi un communiqué du ministère.

Réunie sur instruction du Premier ministre, M.  Abdelaziz Djerad, la commission multisectorielle, présidée par le ministre des Affaires religieuses et des wakfs, “a recommandé la suspension, à partir du 13 novembre 2020, de la prière du vendredi uniquement dans cet édifice religieux, qui reprendra une fois les conditions réunies”, vu la situation pandémique sensible actuelle, ajoute la même source.

La commission a relevé que la Grande mosquée d’Alger a accueilli (vendredi dernier) une foule nombreuse de fidèles. Toutefois, des observations ont été faites et le Comité scientifique a mis en garde contre les éventuelles répercussions des dépassements relevés sur la santé publique.

La commission a discuté des conditions dans lesquelles s’est déroulée la prière du Vendredi à travers plusieurs wilayas. Au terme des exposés présentés et au débat animé par l’assistance, les participants à la réunion ont relevé que les citoyens ont accueilli favorablement la décision du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune portant réouverture des mosquées pour l’accomplissement de la prière du Vendredi.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer