ECONOMIE

Exportations du ciment : hausse exceptionnelle durant les huit premiers mois 2019

Les exportations algériennes du ciment ont dépassé 46 millions de dollars durant les huit premiers mois de 2019, une hausse exceptionnelle de près de 275%, en comparaison avec la même période de l’année d’avant, selon la direction des études et de la prospective des Douanes (DEPD).

Les exportations de ciments hydrauliques, y compris le ciment non pulvérisé appelé “clinker”, ont connu une nette amélioration, passant de 12,45 millions de dollars durant les huit premiers mois de 2018 à 46,65 millions de dollars à la même période de l’année en cours, soit une évolution de 274,75%, a précisé la même source.

L’Algérie ambitionnait d’augmenter ses exportations de ciment à 500 millions de dollars, au cours des cinq prochaines années, selon les prévisions rendues publiques du ministère de l’Industrie et des Mines.

L’excédent dans la production du ciment devrait atteindre, au cours des cinq prochaines années, entre 10 et 15 millions de tonnes, ce qui permettra, de porter les exportations de ce matériau de construction à 500 millions de dollars.

Les prévisions pour 2020 tablent sur une capacité de production nationale de l’ordre de 40,6 millions de tonnes, répartie respective entre le Groupe public industriel des ciments d’Algérie (GICA/ 20 millions de tonnes), le particulier Lafarge Holcim Algérie (11,1 millions de tonnes), et le reste des opérateurs privés (9,5 millions de tonnes).

Cinq produits cumulent plus de 77% des exportations hors hydrocarbures

Afin de décortiquer les différents aspects liés au développement de la filière ciment en Algérie et les opportunités et perspectives d’exportation, une Conférence internationale sur l’industrie du ciment (SEICA 2019), première du genre, se tiendra le 22 décembre prochain au Palais des expositions (Pin Maritime) à Alger.

Par ailleurs, les Douanes algériennes ont fait savoir que cinq produits ont totalisé plus de 77% des exportations hors hydrocarbures (EHH) durant les huit premiers mois de 2019.

Il s’agit des exportations des engrais minéraux ou chimiques azotés, représentant 32% de la valeur globale des exportations hors hydrocarbures, ont atteint près de 559,6 millions de dollars, soit une baisse de 1,5%, au cours des huit premiers mois de 2019, par rapport à la même période de l’année 2018.

Les exportations des huiles et autres produits provenant de la distillation des goudrons ont, quant à elles, totalisé 329,60 millions de dollars, une baisse de 36%. Alors que les exportations de l’ammoniac anhydre ont engrangé 198,5 millions de dollars, une baisse de près de 30%.

Les exportations des sucres de canne et de betteraves ont augmenté de 3,80% pour atteindre 167,88 millions de dollars.

Enfin, la valeur des exportations des phosphates de calcium naturels ont 47,79 millions de dollars, soit une augmentation de 45,85 %, durant la même période de comparaison.

Pour rappel, les EHH restent marginales sur les huit premiers mois de l’année en cours, avec 1,74 milliard de dollars, ce qui représente 7,2% du volume global de l’ensemble des exportations algériennes, contre 1,93 milliard de dollars durant la même période en 2018, en baisse de 9,8%.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer