SANTE/TECHNOLOGIE

Fawzi Derrar: 35% des catégories ciblées vaccinées contre la grippe saisonnière

Le directeur général de l’Institut Pasteur, Fawzi Derrar, a affirmé mercredi que 35% des catégories ciblées avaient été vaccinées contre la grippe saisonnière à travers les pharmacies privées et les différents établissements de santé.

Le même responsable a salué l’engouement des citoyens vers les différents établissements sanitaires et les pharmacies d’officine pour la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière depuis son lancement, ainsi un taux de 35% parmi les catégories ciblées a jusqu’à présent été enregistré, notamment parmi les personnes âgées, les personnes atteintes de maladies chroniques et les femmes enceintes.

M. Derrar a qualifié cette campagne de « réussie », étant donné « qu’elle s’est déroulée à temps, notamment après avoir confié une grande partie de cette opération aux pharmacies d’officine, ce qui a contribué à l’enregistrement d’une forte demande ».

Par ailleurs, il a estimé que l’adhésion à la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière « contribue à réduire le taux d’hospitalisation des personnes contaminées, ainsi que le taux de mortalité, et ce compte tenu de la propagation de la pandémie de Covid-19, ce qui pourrait aggraver la situation avec la propagation des deux virus parallèlement ».

La campagne de vaccination, qui se poursuivra jusqu’en avril prochain – selon le même responsable – contribuera à « réduire les dépenses de la Caisse nationale de sécurité sociale en termes de prescription excessive d’antibiotiques qui affectent négativement la santé du patient ».

Par ailleurs, le directeur général de l’Institut Pasteur a rassuré les citoyens qui ont bénéficié du vaccin contre la grippe saisonnière et qui n’ont pas encore été vaccinés contre le Covid-19, qu’ils pourraient recevoir les deux vaccins en même temps « sans crainte aucune ».

Pour rappel, fin 2021, l’Institut Pasteur avait acquis plus d’un (1) million de doses de vaccin contre la grippe saisonnière, un nombre que le ministère de la Santé juge « suffisant » pour couvrir les besoins nationaux en la matière.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 × 4 =

Bouton retour en haut de la page