INFONATIONAL

Forte volonté politique pour l’insertion sociale et économique des personnes à besoins spécifiques

Le Premier ministre, M. Abdelaziz Djerad a affirmé, jeudi à Alger, que le dernier amendement constitutionnel « confirme la forte volonté politique d’œuvrer efficacement à l’insertion sociale et économique des personnes à besoins spécifiques de façon effective ».

Dans une allocution prononcée au Centre international des conférences (CIC) à l’occasion de la célébration de la Journée internationale des personnes handicapées, M. Djerad a déclaré que le dernier amendement constitutionnel confirme la forte volonté politique d’œuvrer efficacement à l’insertion sociale et économique des personnes handicapées et à leur implication dans la construction de l’édifice institutionnel, mettant en avant leurs performances dans divers domaines de la vie, aussi bien culturelle, qu’économique et sportive, et leurs impressionnants résultats dans les examens officiels.

Cette catégorie de la société s’est également illustrée, à travers une pléiade d’athlètes médaillés, en hissant haut l’emblème national dans des compétions internationales, et contribué également au processus du développement économique par plusieurs projets au service du pays.

Le premier ministre a souligné, à ce propos, que la détermination « incontestable » du Gouvernement à mettre en place des politiques et des programmes de protection et de promotion des personnes à besoins spécifiques, « se concrétise à travers des mesures et des mécanismes visant à consolider leurs droits, tout en veillant à associer le mouvement associatif à l’élaboration de programmes et de stratégies efficaces en leur faveur, en coordination avec tous les acteurs, notamment les médias, œuvrent à mettre en lumière ces potentialités à travers les tribunes nationales et les réseaux sociaux.

Il a évoqué, en outre, la coordination avec divers organes des Nations Unies, notamment le Fonds des Nations Unies pour la population pour renforcer les capacités et compétences de cette frange sociale et les promouvoir au niveau international par l’échange d’expériences et l’adaptation aux normes internationales de leurs productions afin de leur offrir des opportunités d’accès aux marchés internationaux.

Dans ce contexte, M. Djerad a mis en avant « l’importance d’œuvrer ensemble à relever les défis auxquels nous sommes, aujourd’hui, confrontés au vu de la crise sanitaire pour en faire un catalyseur en vue de plus de persévérance à atteindre les objectifs escomptés ».

La célébration de la Journée internationale des personnes à besoins spécifiques, le 3 décembre de chaque année sous l’égide des Nations Unies, traduit l’intérêt international accordé à cette catégorie qui a démontré, tant au niveau national que mondial, ses capacités et ses compétences dans la contribution au processus d’édification à tous les niveaux, a estimé le Premier ministre. Et d’ajouter : des capacités soutenues par des cadres juridiques comprenant des dispositions consolidant la place des personnes à besoins spécifiques, à l’instar des celles de la loi 02/09 du 08 mai 2002 relative à la protection et à la promotion des personnes handicapées.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

twelve − 4 =

Bouton retour en haut de la page