INTERNATIONAL

Ghaza: des dizaines de martyrs et de blessés au 133e jour de l’agression sioniste

Des dizaines de Palestiniens sont tombés en martyrs et d’autres ont été blessés vendredi dans de nouveaux bombardements sionistes contre la bande de Ghaza, théâtre d’agressions barbares depuis 133 jours, a rapporté l’agence de presse Wafa.

Onze Palestiniens sont tombés en martyrs et d’autres ont été blessés lors de raids lancés par des avions de l’occupation contre deux maisons au centre et au sud de la ville de Rafah, dans le sud de la bande de Ghaza, précise Wafa.

Les forces de l’occupant sioniste poursuivent également leur siège du complexe médical Nasser à Khan Younes, au sud de la bande de Ghaza et les tireurs d’élite sionistes ciblent quiconque se déplace dans le complexe et ses environs, ajoute la même source.

Par ailleurs, trois patients privés d’oxygène suite à une panne de courant dans l’enceinte de l’hôpital sont tombés en martyrs dans la salle de soin intensifs, tandis que des sources médicales ont annoncé que deux femmes ont accouché « dans des conditions désastreuses et inhumaines, marquées par l’absence d’eau, d’électricité, de nourriture et de chauffage, au complexe médical Nasser.

Les mêmes sources ont indiqué que la quasi-épuisement des réserves de carburant et le siège imposé au complexe médical Nasser menacent la vie des patients et des bébés prématurés.

Elles ont notamment tenu l’entité sioniste pour responsable de la vie des patients et des équipes médicales, et ont appelé toutes les institutions internationales à intervenir rapidement pour sauver les patients et les équipes médicales du complexe.

L’aviation de l’occupant sioniste a, en outre, lancé des raids au sud-est de Khan Younes, tandis que et l’artillerie de l’occupation a bombardé l’est de Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Ghaza.

Toujours au nord de la bande de Ghaza, plusieurs Palestiniens sont tombés en martyrs, dont une femme et son bébé, et d’autres ont été blessés lors de raids lancés par des avions de l’occupation contre deux maisons, dans la rue Al-Sika, à l’est de Jabalia.

Plusieurs enfants sont également tombés en martyrs à l’hôpital Kamal Adwan de Beit Lahia, au nord de la bande de Ghaza, à cause de la sécheresse et de la malnutrition due au manque de nourriture et à la propagation de maladies et d’épidémies.

Jeudi, au moins trois Palestiniens sont tombés en martyrs et d’autres ont été blessés, après qu’un véhicule et un groupe de citoyens ont été pris pour cibles dans la ville de Ghaza .

 Le bilan de l’agression génocidaire sioniste contre la bande de Ghaza s’est alourdi jeudi à 28.663 martyrs et 68.395 blessés depuis le 7 octobre dernier, a indiqué  le ministère palestinien de la Santé.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page