NATIONAL

Goudjil reçoit l’ambassadrice de Turquie à Alger

Le président du Conseil de la nation, M. Salah Goudjil a reçu, mercredi, l’ambassadrice de la République de Turquie à Alger, Mahinur Ozdemir Goktas, avec laquelle il a examiné « les opportunités de coordination des positions dans les fora et espaces parlementaires internationaux » et « les moyens de renforcer le partenariat » entre les deux pays, a indiqué un communiqué du conseil.

Le président du Conseil de la nation a reçu l’ambassadrice de Turquie à Alger, qui lui a rendu une visite de courtoisie, lit-on dans le communiqué qui précise que la rencontre a permis « de passer en revue l’Etat des relations interparlementaires et d’examiner les opportunités de coordination des positions dans les fora et espaces parlementaires internationaux et les possibilités d’échange de visites parlementaires par l’activation des groupes parlementaires d’amitié et de fraternité ».

Les deux parties ont également procédé à un échange de vues sur « les moyens de renforcer le partenariat entre les deux pays amis, à la lumière des résultats de la visite d’Etat effectuée par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, en Turquie à la mi-mai dernier, laquelle visite a été couronnée par la signature d’accords dans de nombreux domaines », selon la même source.

A cette occasion, M. Goudjil a souligné « l’intérêt particulier que l’Algérie, sous la conduite du Président de la République, attache au développement de ses relations avec la Turquie à tous les niveaux, dans le cadre du Traité d’amitié et de coopération entre les deux pays », rappelant les propos du président Tebboune qui avait affirmé lors de sa visite en Turquie que « les relations entre l’Algérie et la Turquie vont se développer davantage ».

Pour sa part, l’ambassadrice turque a affiché « sa satisfaction » du niveau de la coopération qui lie son pays à l’Algérie et qui connait  » un développement constant qui ne s’est pas arrêté, même pendant la période de propagation de la pandémie du Coronavirus », faisant part de la  » disposition de la Turquie à approfondir les relations avec l’Algérie, en vue d’atteindre les perspectives prônées par les deux parties », particulièrement après les résultats  » impressionnants » de la dernière visite du Président Tebboune en Turquie et qui permettront d' »accéder à une nouvelle étape dans les relations entre les deux pays », a-t-elle affirmé.

La rencontre a également permis de « passer en revue les questions régionales et internationales d’intérêt commun, à l’instar de la situation en Libye et au Sahel, ainsi que la situation en Palestine et au Sahara occidental occupés », en sus des  » implications politiques, économiques et sécuritaires inquiétantes de la crise ukrainienne ».

A ce propos, M. Goudjil a mis l’accent sur  » l’impératif de réfléchir, de façon urgente, à dégager une lecture sérieuse et objective à même de tracer les contours des partenariats entre Etats », plaidant à ce titre pour « une coopération tridimensionnelle Algérie-Afrique-Turquie, dont la portée est de servir les intérêts communs », a-t-il dit.

M.Goudjil a, enfin, rappelé les positions de l’Algérie  » fermes et fondées sur le principe du respect de la souveraineté des Etats et sur le soutien des causes justes et du droit des peuples à l’autodétermination », conclut le communiqué.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

10 − 3 =

Bouton retour en haut de la page