NATIONAL

Goudjil s’entretient par téléphone avec le président de la Grande assemblée nationale de Turquie

Le président du Conseil de la nation, Salah Goudjil, a reçu mercredi un appel téléphonique du président de la Grande assemblée nationale de Turquie, Mustafa Sentop, au cours duquel l’accent a été mis sur la nécessité d’oeuvrer de concert au développement d’un nouveau concept du « non-alignement » qui soit adapté à la nouvelle donne internationale.

Après avoir échangé leurs vœux de santé, de bien-être et de prospérité à la nation islamique et aux deux peuples frères à l’occasion de l’Aïd El-Fitr, les deux responsables ont mis en avant « l’importance du dialogue et des solutions pacifiques négociées comme option stratégique et moyen civilisé de règlement des conflits et du respect du principe de non-ingérence dans les affaires intérieures des Etats » et souligné « la nécessité d’œuvrer de concert au développement d’un nouveau concept du non-alignement qui soit adapté à la nouvelle donne internationale qui évolue à une vitesse sans précédent », selon un communiqué du Conseil de la nation.

Plusieurs questions d’intérêt commun au niveau régional et international ont également été abordées, notamment « la question palestinienne, le droit des peuples coloniaux à l’autodétermination dans le respect des pactes internationaux et de la légalité internationale et la lutte contre le terrorisme ».

L’entretien a aussi permis aux deux parties de « passer en revue les relations interparlementaires entre le Conseil de la nation et la Grande assemblée nationale de Turquie et les moyens de les développer et de les hisser à des niveaux supérieurs à travers l’intensification de la coordination et des concertations, l’activation des groupes parlementaires de fraternité et d’amitié et l’échange de délégations parlementaires et de visites, pour accompagner et soutenir la coopération entre les deux pays dans divers domaines et à plusieurs niveaux dans le cadre du partenariat stratégique qui les lie, conformément aux démarches et aux orientations des dirigeants des deux pays, MM. Abdelmadjid Tebboune et Recep Tayyip Erdogan », a ajouté la même source.

 

 

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 × 2 =

Bouton retour en haut de la page