SPORT

JM Oran: la majorité des infrastructures réhabilitées sont fonctionnelles

La quasi-totalité des installations sportives relevant de la direction de la jeunesse et des sports d’Oran (DJS) concernées par la prochaine édition des Jeux Méditerranéens (JM) sont fonctionnelles après avoir subi d’importants travaux de réhabilitation, a-t-on appris lundi de cette direction.

Hormis le champ de tir, situé dans la commune de Bir El Djir et qui devra être réceptionné à la mi-avril prochain, tous les autres équipements sportifs concernés par les JM sont fonctionnels après avoir bénéficié de plusieurs opérations de mise à niveau, a déclaré à l’APS le premier responsable de la DJS d’Oran, Yacine Siyefi.

Parmi ces infrastructures sportives, le DJS a cité l’institut de la formation supérieure des cadres du sport à Aïn Turck qui comprend plusieurs équipements ayant tous fait l’objet de travaux de réhabilitation.

Désormais, toutes les installations sportives de cet institut sont fonctionnelles, y compris la nouvelle salle omnisports qui va accueillir, lors des JM, les entrainements des athlètes spécialisés dans les sports de combat, a fait savoir Yacine Siyefi.

Outre la réalisation de cette salle, le terrain de football, la piste d’athlétisme, les terrains de tennis, ainsi que le dortoir ont fait peau neuve dans le cadre des préparatifs du rendez-vous méditerranéen.

Pas loin de cet institut, les travaux de réhabilitation de la salle omnisports d’Aïn  EL Turck tirent aussi à leur fin, selon le DJS d’Oran, qui a annoncé au passage la réception d’autres salles du même genre du côté de Sidi El Bachir (Bir El Djir), Gdyel et Oued Tlelat.

Dans la commune d’Es-Senia, le centre équestre « Antar-Ibnou Cheddad » a, lui, aussi fait l’objet de travaux de modernisation. Il vient d’ailleurs d’accueillir le championnat d’Afrique des nations de saut en obstacles dédié aux catégories des cadets et des juniors.

Concernant la piscine olympique sis au quartier « M’dida J’dida », et dont les travaux de réaménagement ont accusé un retard sensible, M. Siyefi a assuré qu’elle est sur le point d’être réceptionnée.

Les prochains JM, prévus du 25 juin au 6 juillet 2022, ont été également une occasion pour réhabiliter d’autres anciens équipements sportifs relevant de la DJS, tels que le palais des sports, entré en service depuis déjà quelques mois, le Club de Tennis du quartier  »Essalem » (ex-Saint-Hubert) et le stade d’athlétisme du quartier « les Castors ».

S’agissant de ce dernier équipement, le DJS d’Oran a fait savoir que les travaux sont entrés dans leur dernière phase avec la pose d’une deuxième couche de la piste d’athlétisme.

« Il sera question prochainement de prendre en charge la pelouse de ce stade vu qu’il devrait être utilisée comme base d’entrainement des sélections participantes au championnat d’Afrique des joueurs locaux de football, ainsi que la coupe d’Afrique des moins de 17 ans, programmés en janvier et avril 2023 respectivement », a-t-il encore informé.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

15 − five =

Bouton retour en haut de la page