CULTURE

La ministre de la Culture célèbre la Journée mondiale du théâtre

La ministre de la Culture et des Arts, Soraya Mouloudji, a présidé dimanche soir la cérémonie organisée à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale du théâtre (27 mars) à l’Institut supérieur des métiers des arts du spectacle et de l’audiovisuel (ISMAS) à Alger.

L’ISMAS a prévu à cette occasion une représentation théâtrale intitulée « La Statue » réalisée par les étudiants de la Faculté des arts et de la culture de l’Université de Constantine 3, dans le cadre des Journées nationales du théâtre des classes artistiques organisées par l’institut jusqu’au 30 mars.

Dans une allocution prononcée lors de la cérémonie, la ministre a mis en avant l’apport du théâtre dans les différentes étapes historiques que le pays a traversées « au service de la préservation de sa mémoire collective », appelant à « recueillir et documenter les œuvres des dramaturges algériens à l’instar d’Ould Abderrahmane Kaki, afin qu’elles puissent servir de référence pour les générations futures, d’autant que nous sommes à la veille de la célébration du 60e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale ».

Mme Mouloudji a également mis l’accent sur « l’importance du théâtre dans l’éducation des générations », se disant convaincue de la capacité de cet art à véhiculer des messages qui touchent toutes les catégories de la société.

Selon elle, le théâtre contribue aussi au volet économique à travers l’exploitation optimale des possibilités qui s’offrent en la matière, notamment les moyens technologiques modernes, à condition que « les spécificités de l’identité et de la culture algériennes soient préservées », a-t-elle insisté.

En marge de la représentation, la ministre a écouté les préoccupations des étudiants de l’Institut supérieur des métiers des arts du spectacle et de l’audiovisuel, s’engageant à les « prendre en considération.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 × 1 =

Bouton retour en haut de la page