NATIONAL

La plateforme « Miqraa », destinée à la communauté nationale à l’étranger et au pays du Sahel

Le ministre des Affaires religieuses et des wakfs, Youcef Belmehdi a affirmé dimanche à Alger que la plateforme numérique algérienne « Miqraa », lancée officiellement, sera destinée à la communauté nationale à l’étranger et à ceux qui souhaitent apprendre le Coran dans les pays du Sahel et en Afrique.

Le ministre qui a procédé au lancement officiel de la Miqraa a indiqué que cette plateforme virtuelle « cible particulièrement la communauté algérienne établie à l’étranger ainsi que les frères issus des pays du Sahel et de l’Afrique qui désirent apprendre le Coran ».

Revenant sur les conditions dans lesquelles cette plateforme algérienne a été lancée, M. Belmehdi a fait savoir que la Miqraa a été conçue, dans une première étape, suite à la fermeture des mosquées et des écoles coraniques dans le cadre des mesures de prévention contre la propagation du nouveau coronavirus ajoutant qu’en dépit de la gravité de la pandémie, des projets scientifiques, cognitifs et de services ont été réalisés l’année dernière et jusqu’à présent dont la Miqraa.

L’encadrement de cette plateforme est assuré par plus de 120 membres de l’instance de la récitation supervisant la Miqraa qui a attiré entre 60.000 et 65.000 personnes désirant apprendre le Coran dans 15 pays européens et africain, ce qui témoigne de la réussite de ce projet visant l’enseignement du Coran en attendant l’annonce du lancement d’une application mobile complétant cette plateforme.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 × two =

Bouton retour en haut de la page