ECONOMIE

La production de la sardine a augmenté à près de 30.000 tonnes en 2021

La production de la sardine a augmenté en 2021 à environ 30.000 tonnes, d’où la baisse de ses prix au cours de cette année, selon les données avancées par le ministère de la Pêche et des productions halieutiques.

Selon les chiffres du ministère, la production de la sardine durant l’année précédente s’est élevée à 29.925 tonnes, soit une augmentation de 60% par rapport à 2020, qui avait enregistré une production de 18.441 tonnes, et de 20% par rapport à 2019 (24.858 tonnes).

La production en mai dernier a atteint 3.387 tonnes, avant de grimper à 4.147 tonnes en juin et 3.591 tonnes en juillet. Le plus grand chiffre a été réalisé en mois d’août avec 7.249 tonnes avant qu’il recule à 6.668 tonnes en septembre et à 2.754 tonnes en octobre.

Le pic de production enregistré en août 2021 représente une augmentation de 127% par rapport à  2020 et de 96% par rapport au pic enregistré en 2019.

La production de la sardine a oscillé entre 143 tonnes et 423 tonnes (janvier-avril), alors qu’elle a atteint 396 tonnes en novembre et 550 tonnes en décembre.

Le volume de la production a impacté les prix dont la moyenne était, en mai dernier, de 432 da, avant d’augmenter en juin à 434 da pour reculer à 416 da en août. La moyenne mensuelle la plus basse a été enregistrée en mois de septembre avec 376 da.

Ainsi, les prix moyens des six mois hors période de repos biologique se sont élevés à 413 da, soit 14% de moins par rapport à la même période en 2020 et 8% par rapport à la même période en 2019, selon les données du ministère.

Par ailleurs, le ministère a souligné qu’il n’était pas possible d’élever des sardines, étant donnée que tous les pays ayant fait des progrès dans ce domaine n’ont pas pu développer des techniques modernes et peu coûteuses pour assurer les conditions biologiques propices.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

5 × 4 =

Bouton retour en haut de la page