INFONATIONAL

L’Algérie condamne avec force les attaques terroristes au Mali

L’Algérie a condamné avec force les attaques terroristes perpétrées, dimanche au Mali et ayant fait des dizaines de victimes innocentes dans trois localités proches de la frontière du Niger, réitérant sa pleine solidarité avec le gouvernement et le peuple maliens frères, indique lundi un communiqué du ministère des Affaire étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger.

L’Algérie condamne avec force les attaques terroristes perpétrées au Mali, le 8 août 2021, qui ont ciblé les civils dans trois localités proches de la frontière avec le Niger, faisant des dizaines de victimes innocentes, lit-on dans le communiqué du MAE.

« En cette pénible circonstance, l’Algérie présente ses sincères condoléances aux familles endeuillées et réitère sa pleine solidarité avec le gouvernement et le peuple maliens frères et les assure de son plein appui dans la lutte qu’ils livrent contre l’hydre terroriste », ajoute la même source.

Le ministère souligne que, cette nouvelle attaque met en évidence, une fois de plus, la nécessité de mobiliser tous les moyens et de conjuguer les efforts aux plans régional et international afin d’éradiquer ce fléau qui menace la sécurité, la stabilité et le développement des pays de la région sahélo-sahélienne et l’ensemble du continent africain.

Plus que jamais, l’Union africaine doit trouver dans la solidarité agissante et l’engagement soutenu de ses Etats membres ainsi que dans la coopération avec le reste de la communauté internationale les ressorts d’un rehaussement de l’efficacité des mesures de prévention et d’élimination du terrorisme tant dans ses manifestations que dans ses causes, conclut le communiqué.

Une cinquantaine de civils ont été tués dimanche dans le nord du Mali lors d’attaques imputées à des terroristes contre trois localités voisines et proches de la frontière avec le Niger, selon un bilan provisoire des autorités.

Un document de la préfecture locale indique que 51 personnes ont été tuées dans des attaques simultanées contre les villages de Karou, Ouatagouna et Daoutegeft, dans la région de Gao. Des maisons ont été saccagées et incendiées et du bétail emporté, selon la même source.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

5 × un =

Bouton retour en haut de la page