INFO

L’Algérie prend part à la 3ème session ordinaire du Comité spécialisé de l’UA sur les TIC

La ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Houda-Imane Faraoun, prendra part à la  3ème session ordinaire du Comité spécialisé de l’Union africaine (UA) sur  les Technologies de l’information et de la communication (CTS-CTIC) prévue les 25 et 26 octobre à Sharm El Sheikh en Egypte, indique, un communiqué du ministère.

Cette session, qui verra la participation des ministres chargés des communications et des technologies de l’information et de la radiodiffusion, ainsi que des institutions spécialisées en plus du secteur

La source a précisé que le privé et des médias des Etats membres de l’UA, aura comme objectif principal “l’examen et l’adoption de la stratégie globale de transformation numérique pour l’Afrique 2020-2030,  conformément aux aspirations énoncées dans l’Agenda 2063 de l’UA et l’Agenda 2030 des Nations unies pour le développement durable”.

Les participants auront également à “examiner les progrès accomplis dans la mise en œuvre et la voie à suivre pour les projets liés au système africain d’échange Internet (AXIS), le Dot Afrique (.africa), le réseau électronique panafricain, la connectivité des bureaux de poste et la création des chaînes de télévision et de radio panafricaines”, ajoute le communiqué.

La réunion offrira l’occasion de “renforcer les capacités en matière d’accès rural aux infrastructures de base, d’évaluer l’initiative politique et réglementaire pour l’Afrique numérique (PRIDA), ainsi que le rapport  d’étape du programme pour le développement des infrastructures en Afrique (PIDA)”.

Les Comités techniques spécialisés (CTS), qui se réunissent tous les deux ans, sont des organes importants de l’UA. Ils ont été créés en vertu de l’article 25 du Traité de la Communauté économique africaine (Traité d’Abuja), note le ministère dans le communiqué.

Le CTS sur les TIC a été établi comme l’un des quatorze comités créés pour travailler en “étroite collaboration avec les différents départements de la Commission de l’UA, en vue de fournir une contribution éclairée et bien

informée dans son domaine de spécialisation aux travaux du Conseil exécutif. Il est également impliqué dans le suivi du développement et de la mise en œuvre des programmes par l’UA”, souligne la même source.

Il est à rappeler que les première et deuxième sessions ordinaires du Comité ont eu lieu respectivement en septembre 2015 et novembre 2017 à Addis-Abeba en Ethiopie.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer