ECONOMIE

L’ANADE et le Haras national de Chaouchaoua examinent les moyens d’appui aux micro-entreprises

L’encouragement des jeunes à l’investissement dans l’élevage équin a été au centre d’une séance de travail entre le directeur général de l’Agence nationale d’appui et de développement de l’entrepreneuriat (ANADE) et le directeur du haras national de Chaouchaoua de Tiaret, indique mercredi un communiqué de l’Agence.

La rencontre a permis, selon la même source, d’examiner les volets de coopération dans le domaine de l’entrepreneuriat dans l’élevage équin, et les moyens permettant d’accorder aux jeunes l’opportunité d’accéder à ce domaine à travers la création de micro-entreprises.

Cette rencontre intervient en concrétisation des clauses de la convention cadre signée le 7 mars 2021 entre les services du ministre délégué auprès du premier ministre chargé de la micro-entreprise et le ministère de l’Agriculture et du développement rural, précise la même source.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer