ECONOMIE

Le ministre des Transports appelle à l’accélération de l’adoption de la stratégie logistique du ministère

Le ministre des Transports, Aissa Bekkai a appelé lundi les responsables des ports algériens à accélérer l’adoption de la stratégie logistique du ministère des Transports à travers l’interconnexion, l’interopérabilité et la complémentarité entre les différents modes de transport afin de décongestionner les ports, d’organiser leur travail et d’éviter la fuite des devises à l’étranger.

Selon un communiqué du ministère, M. Bekkai a présidé, lundi, une réunion en présence de responsables du ministère, du président-directeur général (PDG) du Groupe des services portuaires (Serport) et des PDG des ports de commerce algériens.

Au cours de cette rencontre, le ministre a souligné que l’accélération de l’adoption de la stratégie logistique du ministère des Transports à travers l’interconnexion, l’interopérabilité et la complémentarité entre les différents modes de transport, à savoir les transports maritime, ferroviaire et routier de marchandises et les bases logistiques, constitue une étape majeure pour décongestionner les ports, organiser leur travail et éviter la fuite des devises à l’étranger.

Selon la même source, les PDG des ports ont présenté, au cours de cette réunion, des exposés sur l’état des installations et équipements disponibles dans les ports ainsi que leurs capacités opérationnelles, le bilan annuel de leurs activités et les perspectives de leur développement et leur élargissement au réseau routier national, notamment à l’autoroute Est-Ouest, tout en les reliant au réseau ferroviaire.

Les exposés ont également porté sur nombre d’obstacles qui limitent l’efficacité et la capacité de ces ports, en particulier les opérations de dragage visant à augmenter leur profondeur pour recevoir des navires de gros tonnage, accélérer la réalisation des quais réservés aux conteneurs et organiser le trafic à leur niveau.

Aussi, l’encombrement enregistré dans certains ports de commerce a été soulevé, qui est essentiellement dû aux pratiques bureaucratiques, à une mauvaise chaîne logistique et aux capacités de stockage de conteneurs entrainant des amendes de surestaries en devises, ajoute la même source.

Lors de son intervention, le ministre a salué la proposition formulée par les PDG concernant la dotation des ports en stations de gaz naturel liquéfié (GNL), étant un carburant propre et un marché prometteur pour le pays, compte tenu de la forte demande exprimée par les transporteurs étrangers, appelant à son adoption rapide en coopération avec le ministère de l’Energie et Naftal, conclut le ministère.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer