NATIONAL

Le ministre nigérien de l’Intérieur visite les infrastructures de la Police et de la Protection civile

Le ministre nigérien de l’Intérieur, Alkache Alhada, a visité lundi à Alger, les sièges de la Direction des Unités républicaines de sécurité (DURS) et l’Unité nationale d’instruction et d’intervention de la Protection civile situés à El-Hamiz.

Accompagné du ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire,

Kamel Beldjoud, du Directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Farid Bencheikh et son homologue nigérien, Boubacar Soulag ainsi que du wali d’Alger, Youcef Charfa, M. Alkache a eu droit à la DURS à des explications sur le rôle et les missions des différentes unités de cette Direction.

Dans une brève allocution, le directeur de la DURS, le Contrôleur de Police, M’Hamed Betache, a précisé que cette direction est « un organe de commandement des Unités républicaines de sécurité qui constituent la réserve générale de Sûreté nationale en matière d’exécution des missions dévolues à l’institution ».

La DURS est chargée de contrôler l’activité des différentes unités implantée à travers le territoire national, a-t-il expliqué, ajoutant que sa mission consiste entre autres, à « rétablir et maintenir l’ordre public en toute circonstance, contribuer à la planification et à l’organisation des programmes de formation au sein des centres d’instruction et de formation des unités républicaines de sécurité ».

Il a précisé également que la DURS dispose de cinq groupements régionaux répartis à travers le territoire national.

Le ministre nigérien a assisté, par la même occasion, à l’exécution d’exercices par ces unités opérationnelles, ainsi qu’à des démonstrations d’arts martiaux exécutées par les différentes unités, le maniement d’arme blanche et arme à feu, l’exercice de simulation d’une opération de protection et d’escorte d’une unité lors d’un déplacement dans le cadre d’une mission officielle, l’exercice du maintien et de rétablissement de l’ordre public et l’intervention des forces combinées de la Sûreté nationale dans la maîtrise et la neutralisation d’un groupe de criminels.

Le ministre nigérien s’est dirigé, par la suite, à l’Unité nationale d’instruction et d’intervention de la Protection civile, où il a eu, droit également à une présentation de l’organisation administrative et opérationnelle de cette institution, des explications sur ses différentes missions, notamment lors des incendies et inondations, des séismes et des accidents de la route ainsi que le sauvetage des personnes en danger.

Dans une présentation, il a été indiqué que la Protection civile qui table notamment sur la formation des citoyens, a formé, à ce jour, 143.274 stagiaires.

Il a été également souligné que la formation des éléments de la Protection civile (tous grades confondus) demeure une priorité de la DGPC.

Selon la même présentation, la Protection civile a formé près de 450 stagiaires africains et des pays arabes.

Par la suite, M. Alkache Alhada a visité les différents équipements de la Protection civile, avant de recevoir des cadeaux symboliques.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

4 × two =

Bouton retour en haut de la page