INFONATIONAL

Le moudjahid Lakhdar Bouragaa inhumé au cimetière Sidi Yahia d’Alger

Le moudjahid et membre du conseil de la wilaya IV historique, Lakhdar Bouragaa, décédé mercredi soir à Alger à l’âge de 87 ans, a été inhumé jeudi au cimetière de Sidi Yahia, à Alger, en présence d’une foule nombreuse venue accompagner le défunt à sa dernière demeure.

Né en 1933 à El Oumaria dans la wilaya de Médéa, Lakhdar Bouragaa a déserté l’armée française où il passait son service militaire pour regagner les rangs de l’ALN  (wilaya 4). Il sera chef de zone 2 de 1959 à 1960, ensuite membre du dernier conseil de la wilaya 4 avant l’indépendance avec le grade de commandant.

Le président du Conseil de la nation par intérim, Salah Goudjil, avait indiqué jeudi que l’Algérie avait perdu un « moudjahid loyal » et un « symbole de la lutte de libération nationale ».

« Militant du Parti du peuple algérien (PPA) et commandant de la wilaya IV historique, Lakhdar Bouregaa était un moudjahid loyal et un symbole de la lutte de libération nationale », a-t-il ajouté.

De son côté, le Premier ministre, M.Abdelaziz Djerad a affirmé que l’Algérie avait perdu un militant et défenseur de ses convictions pour le changement, des convictions auxquelles il est resté fidèle toute sa vie.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

sixteen − 7 =

Bouton retour en haut de la page