INFO

Le nouveau chef d’état-major de l’ANP par intérim Saïd Chengriha

Le général-major Saïd Chengriha, nommé lundi le 23 décembre 2019 chef d’état-major de l’Armée nationale populaire algérienne  (ANP) par intérim, suite au décès du général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah, a occupé plusieurs postes au sein de l’Armée dont le dernier a été celui de Commandant des Forces terrestres.

Né le 1 août 1945 à El Kantara (Biskra sud d’Algérie), le général-major Chengriha a obtenu des diplômes militaires dans la formation fondamentale, les cours d’application, les cours de Chef de Compagnie de Chars, des Capitaines de l’arme des Blindés ainsi que les cours d’Etat-Major et les cours supérieurs de guerre.

Il a eu à assumer, au sein du corps de bataille terrestre, les fonctions de Commandant de Bataillon de Chars de Combat/Brigade blindée, Chef d’Etat-major d’une Brigade blindée, Commandant d’une Brigade blindée (3ème Région militaire) et Chef d’Etat-major d’une Division blindée et Commandant de l’Ecole d’Application de l’arme des Blindés (5ème Région militaire).

Il a également occupé le poste de Commandant d’une Division blindée (2ème Région militaire), Adjoint au Commandant de la 3ème Région militaire et Commandant de la 3ème Région militaire.

Le Général-major Chengriha, qui a participé à la campagne du Moyen-Orient en Egypte, a été promu au grade de Général en 1998, puis au grade de Général-major en 2003.

Il occupait le poste de Commandant des Forces terrestres depuis septembre 2018 avant d’être nommé chef d’état-major de l’ANP par intérim.

Il a été décoré de la médaille de l’ANP 3ème Chevron, la médaille de participation de l’ANP aux deux guerres du Moyen-Orient (1967 et 1973), la médaille du mérite militaire et la médaille d’honneur.

Le Général-major Saïd Chengriha est marié et père de six enfants.

 

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer