INFONATIONAL

Le premier ministre : L’Etat prend en charge le financement de la nouvelle aérogare de l’aéroport d’Oran

Le Premier ministre, ministre des finances, M.Aïmene Benabderrahmane, a annoncé lundi à Oran que l’Etat prend en charge le financement nécessaire à l’achèvement des travaux de réalisation de la nouvelle aérogare de l’aéroport international d’Oran « Ahmed Ben Bella ».

En marge d’un exposé sur la nouvelle aérogare, dans le cadre de sa visite d’inspection dans la wilaya d’Oran, M. Benabderrahmane a mis l’accent sur la nécessité de « maîtriser les délais et les dépenses dans la réalisation des projets », soulignant que « c’est la dernière fois que l’Etat prend en charge des dépenses supplémentaires de ce type ».

Le Premier ministre, ministre des finances, a indiqué que « nous avons donné des instructions d’achever les études de manière mature et scientifique pour le lancement du projet et sa livraison dans les délais impartis », soulignant son « refus catégorique de tout dépassement des délais ».

Il est à noter que le projet a nécessité une somme de 7,5 milliards DA pour des travaux supplémentaires réalisés par la société Cosider, ce qui a fait augmenter le coût global de cette infrastructure à plus de 29 milliards DA.

M.Benabderrahmane a insisté sur la nécessité d’une gestion optimale de cette infrastructure par les opérations de maintenance, de suivi et d’accompagnement quotidien et périodique pour garantir sa pérennité. Il a également mis en exergue l’importance d’assurer aux ressources humaines des formations dans le domaine de l’environnement pour la préservation des espaces verts et la maintenance des équipements techniques et électroniques, notamment les panneaux solaires.

La capacité de traitement de la nouvelle aérogare de l’aéroport international d’Oran « Ahmed Ben Bella » est de 3,5 millions de voyageurs par an extensible à 6 millions, rappelle-t-on.

Le taux d’avancement des travaux de réalisation de cette nouvelle infrastructure a été estimé à 92%, alors que le coût global du projet a atteint, actuellement, 38 milliards de dinars.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ten − 1 =

Bouton retour en haut de la page