INFONATIONAL

Le Premier ministre plaide en faveur d’un nouveau stade décisionnel pour l’octroi de visa pour l’Algérie

Le Premier ministre, ministre des Finances, M.  Aïmene Benabderrahmane a plaidé mardi à Alger en faveur d’un nouveau stade décisionnel à même de permettre aux investisseurs étrangers et touristes d’obtenir plus facilement un visa pour l’Algérie.

Il faut qu’on passe à un autre stade décisionnel qui permettra aux investisseurs étrangers et aux touristes d’accéder aux visas algériens en toute facilité en prenant en compte les préoccupations et les implications », a déclaré le Premier ministre, en réponse à une question de l’ambassadeur d’Algérie à Moscou, Smaïl Benamara, lors de la deuxième journée de la Conférence des chefs des missions diplomatiques et consulaires, qui se tient sous le thème « La diplomatie algérienne et les défis internationaux de l’Algérie nouvelle.

« Nous avons constaté des lourdeurs dans l’octroi des visas pour les investisseurs étrangers et les contingents de touristes qui veulent venir en Algérie », a-t-il déploré.

Soulignant qu’il s’agit d’une préoccupation légitime, le Premier ministre a notamment fait état d’investisseurs étrangers qui se sont plaints du fait que le visa algérien est « le plus difficile à obtenir ».

A cet égard, le chef de l’exécutif a insisté sur la nécessité de délivrer les visas d’une façon « instantanée ».

M.Benabderrahmane est, en outre, revenu sur le rapatriement des dépouilles d’Algériens à partir de l’étranger, relevant qu’il y aura « une approche globale dans tous les pays dans lesquels se trouve la communauté nationale à l’étranger ».

« Nous allons prendre des mesures dans les deux prochains mois après consultation du président de la République M. Abdelmadjid Tebboune », a-t-il précisé.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ten + twenty =

Bouton retour en haut de la page