INFONATIONAL

Le Président de la république exhorte les jeunes à tracer leur voie vers la réussite par le travail, le savoir et la rigueur morale

Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a exhorté jeudi les jeunes à tracer leur voie vers la réussite par le travail, le savoir et la rigueur morale.

Dans un message lu en son nom par la ministre de la Culture et des Arts, Malika Bendouda, à l’occasion de la célébration de la Journée du Savoir (Yaoum El Ilm), le Président de la république a appelé “haut et fort les enfants de l’Algérie à consacrer dans leur quotidien la célébration du savoir en étant à l’affût de toute nouveauté dans le monde du savoir, de l’innovation et de la technologie”.

A l’occasion de cette autre date de la mémoire nationale, le Chef de l’Etat a rappelé le rôle avant-gardiste du Cheikh Abdelhamid Ibn Badis, de l’Association des Oulémas musulmans algériens et des augustes oulémas et chouyoukh des Zaouia dans la préservation de l’identité de la nation algérienne, son patrimoine et les composantes de son identité nationale, et dans la lutte contre le charlatanisme.

Il affirmé, dans ce sens, que le peuple algérien, qui n’oublie guère cela, “aspire aujourd’hui en étant attaché à son identité et en s’appuyant à ses potentialités, à des politiques efficientes pour bien appréhender les problématiques du présent et les défis de demain. Des politiques basées sur un véritable investissement en l’élément humain à travers l’acquisition du savoir et de la science, la maitrise de la technologie et l’investissement du monde de l’informatique et des communications”.

Il s’agit là, de l’un de nos principaux engagements à la concrétisation duquel nous nous sommes attelés en œuvrant à la réunion des conditions d’une réelle relance basée sur la véritable richesse du pays, une richesse représentée par plus de dix millions d’élèves scolarisés dans les établissements éducatifs et plus d’un million et demi d’étudiants poursuivant leurs études dans nos universités et Ecoles supérieures, a -t-il souligné.

“Notre peuple a décrété la date de disparition de l’érudit réformateur rénovateur Cheikh Abdelhamid Ibn Badis Journée symbole de célébration du savoir et des savants consacrant cette tradition en phare éclairant un pan important de notre histoire”, a ajouté le président de la République mettant en avant “cette période où notre érudit Cheikh et ses compagnons, hommes de savoir et de vénération de la patrie, se sontdressés contre des plans coloniaux haineux visant à occulter l’identité nationale et à détruire ses fondements : la religion, la langue et la culture”.

 

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 + 17 =

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer