INFO

Le président de la république « fortement imprégné » de la culture de protection des droits du citoyen

Le président du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH),M. Bouzid Lazhari a affirmé lundi que le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune était fortement imprégné de la culture de protection des droits du citoyen.

Le président de la République est fortement imprégné de la culture de protection des droits du citoyen et de la conviction que la mission première de l’Etat est la préservation de ces droits, a déclaré à la presse M. Lazhari à l’issue de la remise du rapport annuel 2019 sur les droits de l’homme en Algérie au chef de l’Etat.

Et d’ajouter : nous avons également constaté une forte volonté politique pour la consécration des droits de l’homme, notamment la liberté d’expression, l’indépendance de la Justice, la liberté de constitution d’associations et la liberté de manifester pacifiquement dans le cadre de la loi et la préservation des fondements de l’Etat.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page