INFO

Le Président de la république honore une élite de femmes algériennes

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a honoré, mardi au siège de la Présidence de la République, une élite de femmes algériennes qui se sont distinguées chacune dans son domaine, et ce à l’occasion de la Journée internationale de la Femme.

Ces femmes honorées, qui ont excellé dans divers domaines de la vie scientifique et professionnelle, se sont distinguées, à l’instar de nombreuses femmes libres de l’Algérie lors de notre glorieuse histoire et continuent, à présent, de s’affirmer aux côtés des hommes.

Parmi ces femmes, il y’a lieu de citer Fatma Zohra Zemmit, maître-assistante à l’hôpital d’El Kettar à Alger et spécialiste en infectiologie qui a remporté le prix d’excellence de la femme arabe en médecine, décerné par la Ligue des Etats arabes.

« Figure également sur la liste de cette élite, Amina Rekkab, professeur à l’université Abou Bekr Belkaïd de Tlemcen, qui a décroché  haut la main le prix de la meilleure thèse de doctorat en sciences judiciaires décerné par la Ligue des Etats arabes ainsi que Houria Triki, enseignante-chercheure au département de physique à l’université Badji Mokhtar de Annaba, qui a été classée par l’université américaine de Stanford parmi les meilleurs savants du monde ».

Yamina Bouchikh, enseignante-chercheure à l’université Djilali Liabes de Sidi Belabbes et à l’Institut national de la recherche agronomique d’Algérie (INRAA), spécialisée en microbiologie a, elle aussi, été honorée pour s’être distinguée par ses recherches en bactériologie, des recherches ayant été valorisées aux plans national et international.

Nadjet Ghalmi, directrice générale de Diar Dzair e-commerce et innovation a également été distinguée lors de cette cérémonie. Son expérience dans la numérisation lui a permis de créer la première plateforme e-commerce avec financement islamique digital en ligne, en Algérie, en Afrique et dans le monde arabe.

« Le Président de la république a également honoré Razika Doufane (Tizi Ouzou), modéliste et formatrice spécialisée dans la couture traditionnelle ayant reçu le Prix national de l’artisanat et des métiers et participé à plusieurs expositions nationales et internationales ».

Parmi les femmes honorées, il y a également Aïcha Djellab (Sétif), poétesse ayant reçu le Prix du 1er Novembre 1954, organisé par le ministère des Moudjahidine et des Ayants droit, et qui s’est distinguée lors de ses participations à des événements poétiques au niveau national et international, et Nouha Hamdani, qui s’est illustrée dans le dessin et les arts décoratifs. Cette titulaire d’un diplôme national des Beaux-arts (spécialité peinture à l’huile) et d’un diplôme de photographie, est cheffe d’une micro-entreprise dans la wilaya de Biskra.

« Le Président de la république a en outre honoré la journaliste de l’agence Algérie Presse Service (APS), Faiza Haroun, qui s’est distinguée par sa riche carrière professionnelle dans le domaine de l’information au niveau de la radio et de l’administration centrale du ministère de la Communication ».

Elle s’est notamment spécialisée dans la couverture médiatique des dossiers des secteurs du travail, de la solidarité nationale et de l’enfance.

« Dans le domaine sportif, c’est Imane Khelif, qui s’est illustrée dans la boxe féminine (catégorie -60 kg) au sein du Club sportif de la Protection civile à Tiaret, qui a été honorée. Elle a remporté plusieurs titres et prix nationaux, africains et internationaux honorables ».

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

five × one =

Bouton retour en haut de la page