INTERNATIONAL

Le président Ghali salue la position de Tunis vis-à-vis de la question sahraouie en dépit de tentatives visant à semer la zizanie

Le président sahraoui, Brahim Ghali a salué l’engagement de la Tunisie envers les principes et dispositions de l’acte constitutif de l’Union africaine (UA), louant sa position, neutre et limpide, vis-à-vis de la cause sahraouie en dépit des « tentatives manifestes visant à semer la zizanie ».

Dans un message adressé, dimanche soir, à son homologue tunisien Kaïs Saïed au terme des travaux de la Conférence de Tokyo sur le développement en Afrique (TICAD 8), le président sahraoui a fait part à son homologue tunisien de sa reconnaissance et de sa gratitude pour l’accueil chaleureux qui lui a été réservé.

Le peuple sahraoui retiendra à jamais que vous n’avez point craint, et à raison, de reproche et que vous avez traité sa cause avec honnêteté, transparence, clarté et neutralité, en dépit des tentatives manifestes

visant à semer la zizanie et à remettre en cause une position tunisienne correcte et cadrant non seulement avec l’acte constitutif et les résolutions de l’UA, mais aussi avec l’histoire de la Tunisie », a-t-il souligné.

« Je voudrais saluer tout particulièrement l’engagement et le respect dont vous avez fait preuve à l’égard des principes et des dispositions de l’acte constitutif et des résolutions de l’UA, particulièrement celles relatives aux partenariats où l’Union africaine est partie prenante », a écrit le président Ghali.

Il s’agit assurément d’une position qui va au-delà de l’attachement légitime de la Tunisie à sa souveraineté et à l’indépendance de ses décisions, pour placer l’intérêt, l’unité et la cohésion de l’Afrique et de ses pays et peuples au-dessus de toutes considérations , a-t-il poursuivi.

Le président sahraoui s’est félicité, par la même occasion, du succès de la Tunisie à abriter le sommet de la TICAD avec toutes les significations que cela représente.

M. Ghali s’est dit optimiste quant aux perspectives prometteuses de sa visite en Tunisie en matière de renforcement des relations de fraternité, d’amitié et de coopération entre les deux peuples tunisien et sahraoui frères.

La Tunisie sera en mesure de jouer un rôle axial dans l’instauration de la paix, la stabilité et l’harmonie dans toute la région du Maghreb sur des bases claires de respect mutuel et de bon voisinage entre tous ses pays, a-t-il encore écrit.

Pour rappel, la Tunisie a décidé de rappeler son ambassadeur à Rabat pour consultations suite à la réaction marocaine « inacceptable » concernant la participation de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) à la TICAD 8, qui s’est déroulée samedi et dimanche à Tunis, une mesure qui a également été prise en premier temps par le Maroc.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page