INFONATIONAL

Le sommet du CPS de l’UA adopte la proposition du président de la République sur les catastrophes naturelles

Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA), a adopté lors de sa réunion tenue vendredi au niveau des chefs d’Etat et gouvernement, la proposition du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, visant à créer une force civile continentale pour prévenir les catastrophes en vue d’assurer une prise en charge efficace et en temps réel, et d’apporter l’appui nécessaire aux pays africains touchés.

Ladite proposition a été présentée par le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra qui a participé à cette réunion en qualité de représentant du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

M. Lamamra a précisé que « les pays africains figurent parmi les pays les plus exposés aux risques de plus en plus croissants de catastrophes et phénomènes climatiques extrêmes », soulignant que « l’Afrique qui n’est pas responsable de l’apparition et de l’aggravation des changements climatiques, doit faire entendre sa voix lors de la prochaine Conférence de l’ONU sur le changement climatique ».

Ce faisant, nous devons, ajoute-t-il, prendre en compte les enseignements tirés des récentes expériences qui ont démontré que les réponses dans les situations d’urgence sont généralement fragmentées ou très tardives, voire totalement absentes.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

17 + 9 =

Bouton retour en haut de la page