NATIONAL

Les Douanes algériennes font face à toutes les tentatives de contrebande minant l’économie nationale

Le Directeur général des Douanes algériennes Noureddine Khaldi a affirmé lundi après-midi à partir de la wilaya de Tébessa que le corps constitué qu’il dirige « guette toutes les tentatives de contrebande qui rongent l’économie nationale ».

Lors d’un point de presse tenu au niveau du poste frontalier Bouchebka dans la commune d’El Houidjbet, M. Khaldi a indiqué que les Douanes algériennes « veillent en coordination avec les autorités locales civile et sécuritaire dont les unités de l’Armée nationale populaire, la police, la gendarmerie nationale et les brigades de gardes-frontalières à affronter toutes tentatives de contrebande le long de la bande frontalière Est du pays », soulignant que « le commerce illicite ronge l’économie nationale ».

Le Directeur général des Douanes algériennes a également ajouté que « les hautes autorités du pays accordent une importance cruciale aux échanges commerciaux avec les pays voisins et œuvrent à les encourager et mettre en place un climat propice afin d’en augmenter la valeur, consolider la balance commerciale et sortir de la dépendance à l’égard des hydrocarbures ».

M.Khaldi a mis l’accent sur l’importance du poste frontalier de Bouchebka qui figure parmi les plus importants du pays et connaît une grande dynamique en matière d’échanges commerciaux lui valant un intérêt capital de la part des autorités centrales.

Sur site, le responsable des Douanes algériennes a donné des instructions en vue d’accélérer et de faciliter les procédures douanières devant les opérateurs économiques et investisseurs et d’adhérer à la démarche du gouvernement dans l’encouragement du commerce extérieur et le développement des échanges avec les pays voisins, ainsi que le recours au système de transbordement permettant de faciliter le transfert des marchandises d’un moyen de transport à un autre.

Après avoir suivi des explications sur l’activité de ce poste qui a enregistré en 2021 une augmentation des échanges commerciaux (import et export) et des recouvrements de droits douaniers comparativement à 2020 et 2019 en dépit des mesures de fermeture liées à la pandémie du Covid-19, le Directeur général des Douanes algériennes a salué les efforts déployés par les services des douanes au niveau de ce poste.

Il a également appelé à maintenir cette cadence de travail durant 2022.

Noureddine Khaldi a souligné à l’occasion qu’il compte sur les autorités locales pour renforcer les autres postes frontaliers de la wilaya de Tébessa, notamment celui de Bouchebka, afin d’en assurer sa réhabilitation, son équipement et rattraper les manques en matière d’aires réservées aux containers destinés à l’exportation ou l’importation, tout en insistant sur la vérification impérative de la qualité des marchandises en vertu des lois en vigueur.

Le Directeur général des Douanes algériennes poursuivra mardi sa visite dans la wilaya par la visite de l’inspection divisionnaire des douanes de la commune de Bir El Ater, avant de tenir une rencontre avec des investisseurs et opérateurs économiques locaux.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 + trois =

Bouton retour en haut de la page