INFONATIONAL

Les relations entre l’Algérie et l’Italie connaissent un « développement constant »

Le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Brahim Boughali, a affirmé lundi que les relations entre l’Algérie et l’Italie connaissaient un « développement constant », souhaitant que leur groupe parlementaire d’amitié « contribue au renforcement des échanges d’expériences et d’expertise entre les deux institutions législatives ».

Recevant une délégation parlementaire italienne, conduite par le président de la commission des affaires étrangères et européennes du Parlement italien, Piero Fassino, M. Boughali a précisé que « la coopération parlementaire bilatérale s’est développée, notamment depuis la signature de l’accord de coopération entre les deux parties en 2004 », selon un communiqué de la chambre basse du Parlement.

M.Boughali a souhaité que le groupe parlementaire d’amitié installé récemment « contribue au renforcement des échanges d’expériences et d’expertise entre les deux institutions législatives ».

Le président de l’APN s’est en outre félicité de la visite effectuée récemment par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, en Italie et des nombreux accords signés à cette occasion entre les deux pays.

Au volet économique, M. Boughali a fait état d »‘indicateurs très positifs en matière de coopération entre les deux pays, notamment dans le domaine énergétique à la faveur du partenariat entre Sonatrach et Eni », soulignant que l’Algérie « aspire à voir cette coopération s’étendre à d’autres domaines tels que les infrastructures et les transports. »

Le président de l’APN a, à cet égard, évoqué le projet de loi sur l’investissement qui sera prochainement présenté au Parlement, estimant qu' »il permettra d’améliorer le climat des affaires et encouragera la circulation des personnes et des capitaux ».

Abordant la problématique de la migration clandestine, il a fait savoir que l’Algérie prône une « approche participative » en la matière. Elle « s’attaque aux causes de ce phénomène tout en préservant la dignité et les droits des migrants », a-t-il expliqué.

De son côté, M. Fassino a affirmé que les relations entre les deux pays « connaissent un développement constant », soutenant que le développement de la coopération parlementaire « est également nécessaire pour promouvoir les relations bilatérales et la coopération dans divers domaines ».

Le parlementaire italien s’est félicité du partenariat énergétique entre les deux pays, insistant sur l’importance de l’élargissement de cette coopération et de la facilitation des investissements au profit des hommes d’affaires des deux pays.

M.Fassino a, par ailleurs, salué le rôle de l’Algérie en faveur de la stabilité et de la sécurité en Méditerranée.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

dix-sept − 11 =

Bouton retour en haut de la page